Les Accords de paix de Paris présentés à Verrières-le-Buisson

Dans le cadre des activités de célébration du 50e anniversaire de la signature des Accords de paix de Paris (27 janvier 1973 - 27 janvier 2023), l'Association de l’historique de Verrières a organisé une exposition des photos et articles journalistiques sur la guerre du Vietnam.

>> Célébration du 50e anniversaire de la signature des Accords de Paris de 1973

>> Accords de Paris - aspiration à la paix

L'ambassadeur du Vietnam en France, Dinh Toàn Thang (1er, gauche), a remis aux auteurs du livre +1968-1973 Verrières-le-Buisson : le havre de paix+ une peinture à base de riz vietnamien.

Une vingtaine de panneaux en grand format présentant des images documentaires sur la guerre du Vietnam et des Accords de paix de Paris sont installés à la mairie de Verrières-le-Buisson, en banlieue de Paris. L'exposition a pour objectif de faire découvrir aux habitants locaux et visiteurs des documents précieux, extraits d'un recueil de centaines d'articles des journaux et revues français et internationaux, rassemblés dans un livre intitulé 1968-1973 Verrières-le-Buisson : le havre de paix, réalisés par de nombreux auteurs.

Des articles sur la guerre au Vietnam, le processus de négociation des accords de paix de Paris, considéré comme l'un des plus longs processus de négociations du XXe siècle, ainsi que le demeure de la délégation du gouvernement révolutionnaire provisoire de la République du Sud-Vietnam, dont la cheffe est Nguyên Thi Binh au N°49 d’antan et 17 d'aujourd’hui, rue Cambacérès, dans la ville de Verrières-le-Buisson, lors des négociations et de la signature des Accords de Paris de 1968 à 1973.

Les auteurs présentent leur livre +1968-1973 Verrières-le-Buisson : havre de paix+.

Le livre consacre également une partie pour parler d'une autre lutte ardue, dure, persistante et sans fin du peuple vietnamien contre les conséquences de l'agent orange que l'armée américaine a utilisé pendant la guerre dans ce pays.

Selon Christian Gautier, l'un des auteurs du livre, quand il était petit, ma famille vivait en face de la maison où habitait la délégation. Il cueillait souvent des muguets dans son jardin, une fleur considérée comme symbole de bonne chance, pour offrir à Mme Binh à l'occasion des 1ers mais. Passionné de la collection de livres et de revues, il a conservé de nombreux journaux sur le Vietnam. "Il y a une quinzaine d’années, je me suis dit qu’il faut quand même revoir cet évènement et comme collectionneur de journaux j’avais gardé tous ceux qui étaient ou correspondaient à la guerre du Vietnam, ceci a facilité de faire une exposition. Il s’agit de diverses tendances de journaux, de droite, de gauche, les pours, les contres, mais plus des pours la paix du Vietnam que des contre", a-t-il confié.

Les auteurs prennent la parole lors du vernissage de l'exposition.

À l'occasion du 40e anniversaire de la signature des Accords de paix de Paris, Christian Gautier et son ami, Jean-Marie Jacquemin, ont réalisé et publié le livre 1968-1973 Verrières-le-Buisson : havre de paix en organisant une exposition sur ces documents. Avec l'aide de l'ambassade du Vietnam en France et de nombreux amis français et vietnamiens, les auteurs ont rassemblé beaucoup de documents, images documentaires précieux, ainsi que des articles liés à la guerre du Vietnam, à la lutte pour la paix et l'indépendance nationale du peuple vietnamien dans le passé, et aussi la lutte actuelle contre les conséquences de l'agent orange.

Visiteurs à l'exposition de peintures, photos et documents de presse sur la guerre du Vietnam.

"Le livre a été publié pour la première fois en 2013 mais cette année, on a remanié en rajoutant les évènements récents comme la célébration du 40e anniversaire des Accords de Paris et l’installation de la plaque commémorant devant la maison historique en 2013, ainsi que les photos de la récente rencontre entre Mme Binh et les nouveaux propriétaires de la maison...", a expliqué Jean-Marie Jacquemin, réalisateur et metteur en page du livre.

Fier de ce qu'a fait la ville, François Guy Trébulle, maire de Verrières-le-Buisson, a affirmé lors du vernissage de l'exposition que le fait que Mme Binh et la délégation vietnamienne aient choisi Verrières pour rester pendant la période de négociations a fait de sa ville "un havre de paix", comme le compare Jean-Marie Jacquemin dans son livre sur le Vietnam.

Texte et photos : Nguyên Thu Hà/CVN

back to top