16/05/2022 16:16
En 2017, le ministère de l’Éducation et de la Formation a choisi la ville de Cân Tho pour mettre en place, à titre expérimental, un nouveau type d’école. S’inscrivant dans une démarche d’éducation ouverte, ces écoles sont appelées à servir de modèle pour le nouveau programme d’enseignement secondaire national.
>>Renforcement de la coopération dans l’éducation entre Cân Tho et la Thaïlande
>>FPT offre des matériels d’apprentissage en ligne aux élèves de Cân Tho

Une classe de l'école primaire de Ngô Quyên située à l'arrondissement de Ninh Kiêu, province de Cân Tho. Photo : LD/CVN

L’éducation ouverte, ou la pédagogie ouverte, est un mouvement éducatif fondé sur l’ouverture, qui encourage notamment les enseignants et les élèves à être plus actifs et à faire preuve d’initiatives. Dans sa résolution sur la réforme fondamentale et complète de l’éducation nationale, le Parti communiste du Vietnam a décidé de miser sur cette nouvelle approche.

En 2017, Cân Tho a sélectionné 4 écoles des 4 niveaux scolaires - maternelle, primaire, collège, lycée - pour appliquer ce modèle qui, aujourd’hui, a été généralisé dans 53 des 454 établissements scolaires de la ville. Si les autres n’ont pas encore appliqué totalement ce modèle d’éducation ouverte, elles en ont pris tout de même les éléments les plus adaptés à leurs situations respectives.

L’arrondissement de Binh Thuy est exemplaire dans ce mouvement de réforme éducative. L’ensemble de ses 29 écoles ont changé leurs méthodes d’enseignement pour aider les élèves à gagner en confiance, à acquérir des techniques de survie et à savoir apprécier la valeur du travail et des chances qu’ils ont actuellement.

Les élèves ont appris à s’aimer les uns les autres, à agir de façon plus mature, à être responsables vis-à-vis d’eux-mêmes, de leur famille et de la communauté. Ils ont aussi appris à se fixer des objectifs et à s’engager à les atteindre, se félicite Lam My Linh, la directrice du collège An Thoi.

"Nous, responsables de l’école et enseignants, sommes plus motivés dans notre travail. Les élèves nous disent que pour eux, chaque jour à l’école est un jour de joie et qu’ils préfèrent aller à l’école que de rester à la maison. En effet à l’école, entre les classes, ils peuvent s’amuser dans le jardin ou lire dans le coin lecture… nous faisons tout pour leur faire le plus de bien possible", affirme-t-elle.

L’un des changements majeurs dans la méthode d’enseignement est que les enseignants commentent désormais systématiquement les moindres progrès, ou reculs, des élèves, que ce soit au niveau de leur comportement ou au niveau de leurs résultats scolaires. Les élèves se sentent donc mieux accompagnés par leurs enseignants, comme le fait remarquer Lê Thành Thai, chef du Bureau de l’éducation et de la formation de l’arrondissement de Thôt Nôt.

"Les enfants à la maternelle sont mieux soignés et les élèves en général ont de meilleurs résultats scolaires et une meilleure conduite. Les enseignants sont plus responsables et plus motivés dans l’organisation d’activités périscolaires", constate-t-il.

Forte de ce bilan positif, la ville de Cân Tho va généraliser le modèle d’éducation ouverte, fait savoir Trân Hông Tham, directrice du Département municipal de l’éducation et de la formation.

"Nous ferons en sorte que toutes les écoles de la ville appliquent ce modèle en tirant les leçons accumulées depuis 2017", indique-t-elle.

Cân Tho a donc accompli avec brio la mission qui lui avait été confiée par le ministère de l’Éducation et de la Formation. Après elle, ce sera le Vietnam tout entier qui s’engagera dans le mouvement mondial d’éducation ouverte, qui devra permettre d’améliorer la qualité des études, la capacité de réflexion et de créer des opportunités d’études et de création durables pour tous.

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
GREAT, un programme australien en faveur des femmes minoritaires

Hanoï et Vietnam Airlines coopèrent dans le développement touristique  La Compagnie aérienne nationale du Vietnam (Vietnam Airlines) devrait coopérer avec l'Association des agences de voyages de Hanoï et avec le Centre de conservation du patrimoine de Thang Long - Hanoï pour organiser des visites nocturnes de la citadelle impériale de Thang Long. Cette visite serait destinée aux passagers de Vietnam Airlines.