Le Vietnam vise une croissance de 6% à 6,5% en 2022

L’Université nationale d’économie, la Commission économique centrale et la Commission économique de l’Assemblée nationale a coorganisé le 25 avril à Hanoï un colloque national intitulé "stabiliser la macroéconomie et assainir le marché financier en plein contexte de la pandémie de COVID-19".

>>Optimiste quant aux perspectives économiques du Vietnam en 2022

>>Le marché de l’e-commerce vietnamien dispose d’un fort potentiel d’expansion

La croissance du produit intérieur brut (PIB) du Vietnam pourrait atteindre de 6% à 6,5% cette année.
Photo : VNA/CVN

Les participants au colloque national intitulé "stabiliser la macroéconomie et assainir le marché financier en plein contexte de la pandémie de COVID-19" ont évalué les impacts de la situation mondiale vis-à-vis de l’économie nationale en 2021, ainsi que les perspectives de l’économie vietnamienne en 2022.

Selon Tô Trung Thành, de l’Université nationale d’économie, en 2021, même si la croissance économique a baissé, l’innovation et l’économie numérique, qui sont les nouveaux piliers de croissance, ont fortement progressé. Par conséquent, la croissance du produit intérieur brut (PIB) du Vietnam pourrait atteindre de 6% à 6,5% cette année, a-t-il estimé.

Lors de ce colloque, de nombreux économistes ont demandé au gouvernement de se concentrer sur une relance durable de l’économie dans le contexte de la cohabitation avec le COVID-19. Il est aussi nécessaire de faciliter l’accès au crédit pour les entreprises, afin de stimuler la production nationale.

Selon la publication annuelle, l'économie vietnamienne devrait rencontrer de nombreuses difficultés cette année en raison de nouveaux variants du COVID-19, de l'escalade de l'instabilité politique mondiale et de la hausse des prix du pétrole.

Cependant, le nouveau plan de soutien pour la reprise économique pourrait potentiellement aider le Vietnam à atteindre l'objectif de 6,5 % comme prévu.

Le principal moteur de la croissance économique devrait provenir du secteur économique extérieur, qui apportera une contribution importante à la production de produits transformés et d'articles d'exportation.

En outre, le secteur des services a une chance de se redresser fortement cette année en raison de la réouverture de l'économie nationale, qui jouera un rôle crucial dans la réalisation de l'objectif annuel.

VNA/CVN