Le Vietnam s’oriente vers une agriculture responsable

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Lê Minh Hoan, et le directeur du Fonds mondial pour la nature (WWF), Prasana De Silva, ont signé, lundi 14 février à Hanoï, un mémorandum sur le renforcement de la coopération dans le développement agricole et sur la prévention de la transmission de maladies des animaux aux humains, pour la période 2022-2026.

>>Intensifier la coopération vietnamo-américaine pour une agriculture responsable

Dans une ferme agricole high-tech à Binh Phuoc (Sud).
Photo : Chi Tuong/VNA/CVN

Le Vietnam s’engage à devenir un fournisseur de produits alimentaires transparent, responsable et durable, et à garantir l’harmonie entre l’environnement, l’écologie, l’espèce humaine, la faune et la flore, a déclaré le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Lê Minh Hoan.

Le développement durable de l’agriculture vietnamienne sera basé sur trois piliers, à savoir une agriculture écologique, une ruralité moderne et des agriculteurs intelligents, a-t-il souligné.

Le directeur du WWF s’est, de son côté, engagé à continuer d’accompagner la restructuration de l’agriculture vietnamienne.

La restauration des forêts, des zones humides et des zones maritimes ayant une grande valeur en matière de biodiversité sera la priorité du Fonds mondial pour la nature au Vietnam, a-t-il affirmé.


VNA/CVN

back to top