06/12/2019 17:35
Le vice-Premier ministre permanent Truong Hoa Binh a reçu le 6 décembre à Hanoï la secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo.

>>Le Vietnam à une réunion de la Francophonie
>>Le Vietnam - un puissant levier asiatique de la Francophonie

Le vice-Premier ministre permanent Truong Hoà Binh et la secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo.
Photo : VNA/CVN

Le Vietnam apprécie les efforts de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) de participer à la recherche des solutions aux instabilités politiques et aux conflits dans des pays membres, d’instaurer la confiance, de renforcer et élargir la solidarité et la coopération dans l’économie et la culture, d’approfondir la coopération francophone…

C’est ce qu’a déclaré le vice-Premier ministre permanent Truong Hoa Binh en recevant le 6 décembre à Hanoï la secrétaire générale de la Francophonie, Louise Mushikiwabo.

Il a ensuite affirmé que le Vietnam continuerait à participer activement aux efforts communs pour la paix, la sécurité et le développement du monde comme de l’espace francophone.

En tant que membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies pour le mandat 2020-2021, le Vietnam accordera une attention adéquate aux questions liées à la paix et à la sécurité en Afrique, a souligné Truong Hoa Binh, ajoutant que Hanoï était prêt à coopérer avec les pays et les partenaires pour une paix durable en Afrique.

À cette occasion, le vice-Premier ministre a remercié l’OIF pour son attention à la question de la Mer Orientale. Il a demandé à la secrétaire générale Louise Mushikiwabo et à l’OIF de continuer à s’intéresser à la paix et au développement en Asie-Pacifique, à la promotion de la défense des valeurs et l’intégrité de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM), ainsi que de la défense de la primauté du droit sur les mers et les océans. Il a déclaré espérer qu’elles continueraient à appeler les parties à régler les différends par la voie pacifique, à faire preuve de retenue, à s’abstenir de tout acte susceptible d’aggraver les tensions, à respecter le droit international, tout en soutenant les efforts des parties afin de faire de la Mer orientale une zone de paix, de stabilité, de coopération et de développement.

Engagement du Vietnam

Truong Hoa Binh a réaffirmé l’engagement du Vietnam de continuer à coopérer avec les autres membres de l’OIF pour promouvoir l’identité et les valeurs communes de la Communauté francophone pour la paix, la stabilité et la prospérité.

En tant que membre actif de l’OIF en Asie-Pacifique, le Vietnam poursuivra les activités pour contribuer à la promotion de l’image et de la présence de la Francophonie dans la région, notamment à la mise en œuvre des initiatives visant à intensifier la coopération entre les pays africains francophones et les pays d’Asie-Pacifique, à resserrer les liens entre l’OIF, l’Union africaine et l’ASEAN et, plus généralement, l’Asie-Pacifique. 

De son côté, Louise Mushikiwabo a déclaré que l’une de ses missions durant sa présidence de l’OIF était d’intensifier la belle coopération entre le Vietnam et la Francophonie comme chacun de ses membres, notamment les pays africains.

Elle a demandé au Vietnam de renforcer sa coopération éconmique avec les autres membres de l’OIF, particulièrement les pays africains, de promouvoir la collaboration entre l’Afrique et l’Asie-Pacifique, ainsi que de contribuer au maintien de la paix. Saluant la participation active du Vietnam au maintien de la paix, la sécrétaire générale de la Francophonie a déclaré souhaiter que le Vietnam, en tant que membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies, contribue à la promotion des intérêts communs des nations et s’intéresse particulièrement à la sécurité et à la paix en Afrique.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines