01/11/2019 22:58
Une délégation vietnamienne, conduite par l’ambassadeur du Vietnam en France, Nguyên Thiêp, a participé à la 36e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie.
>>Renforcer les échanges économiques dans l'espace francophone
>>Seize journalistes francophones à l’atelier de formation au reportage

Nguyên Thiêp à la 36e session de la conférence ministérielle de la Francophonie, tenue les 30 et 31 octobre à Monaco. Photo : BQT/CVN

Ayant pour thème "Réconcilier l’humanité et la planète : perspectives dans l’espace francophone à la veille des 50 ans de l’Organisation internationale de la Francophonie", la 36e session de la conférence ministérielle de la Francophonie s’est tenue les 30 et 31 octobre dans la principauté de Monaco.

Plus de 80 États et gouvernements membres et observateurs participants ont discuté des orientations prioritaires de coopération et des mesures visant à améliorer l’administration de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF)  dans l’objectif d’en faire une organisation plus performante et plus efficace.

Quatre résolutions ont été adoptées : une sur les océans, une sur le 30e anniversaire de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant, une troisième sur le cinquantenaire de la Francophonie et une quatrième sur le rôle de l'innovation dans la promotion de la science, de l'éducation et de l'économie numérique.

Dans son discours, l’ambassadeur vietnamien a affirmé le soutien du Vietnam aux efforts de la communauté francophone dans l’intensification des liens intercontinentaux, notamment entre l’ASEAN et l’Afrique, ainsi que dans la promotion de la coopération dans l’économie, l’innovation, le développement durable…

L’ambassadeur du Vietnam en France, Nguyên Thiêp, a exprimé son inquiétude devant les évolutions complexes en Mer Orientale, causées par des activités de construction illégale, de militarisation, violant la souveraineté, les droits souverains du Vietnam, définis par la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM 1982).

Il a appelé les parties concernées à faire preuve de retenue, à régler des différends par des mesures pacifiques sur la base du droit international, notamment la CNUDM de 1982, ainsi qu’à appliquer rigoureusement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et à accélérer les négociations pour parvenir dans les meilleurs délais à un Code de conduite en Mer Orientale (COC).

Il a également appelé la communauté francophone à valoir sa voix sur cette question et à soutenir les efforts des parties concernées pour faire de la Mer Orientale une région de paix, de stabilité et de coopération.

En tant que membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2020-2021, le Vietnam s’efforcera de contribuer à garantir la paix et la sécurité de l’espace francophone, notamment celui en Afrique, a-t-il souligné.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’argentique et les jeunes vietnamiens: le grand amour !

À la découverte du monastère zen Truc Lâm Tây Thiên  Le monastère zen Truc Lâm Tây Thiên, l’un des trois plus grands au Vietnam, se trouve dans la commune de Dai Dinh, district de Tam Dao, province de Vinh Phuc, à 60 km au nord-ouest de la capitale Hanoï.