18/10/2021 22:55
Le gouvernement vietnamien a publié lundi 18 octobre la Résolution N°131 ratifiant l’Accord sur le commerce des services de l’ASEAN (ATISA).
>>Performances économiques : le Vietnam en tête de l'Asie du Sud-Est
>>ASEAN : opportunités d'investissement présentées aux entreprises sud-coréennes

Les ministres de l’Économie de l’ASEAN ont officiellement signé l’ATISA le 23 avril 2019.
Photo : VNACVN

Le ministère du Plan et de l’Investissement est chargé de collaborer avec d’autres ministères et agences pour mettre en œuvre l’accord dès son entrée en vigueur.

L’ATISA est considérée comme un nouveau jalon dans le processus d’intégration des services de l’ASEAN. Dès son entrée en vigueur, le pacte remplacera l’accord-cadre de l’ASEAN sur les services (AFAS) entré en vigueur en 1995.

En principe, l’ATISA établit des cadres pour mettre en œuvre les engagements de libéralisation de l’AFAS, réduire les barrières discriminatoires entre les fournisseurs de services et établir une base juridique solide et un mécanisme plus transparent pour le commerce des services dans la région.

L’ATISA applique une approche de "liste négative", selon laquelle tous les secteurs de services sont considérés comme libéralisés par défaut. Un État n’énumérerait alors que les secteurs/sous-secteurs dans lesquels il a pris des mesures qu’il considère contraires aux obligations de l’accord (également appelées mesures non conformes).

L’ATISA comprend également trois annexes sectorielles, à savoir l’annexe sur les services financiers, l’annexe sur les services de télécommunication et l’annexe sur les services auxiliaires de transport aérien.

Ces annexes comprennent des obligations sectorielles destinées à des engagements plus approfondis et à une coopération réglementaire renforcée. En outre, l’accord comporte également des annexes I et II comprenant la liste des mesures non conformes de chaque pays membre de l’ATISA.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.