Le Vietnam prépare des "nids d’aigles" pour les entreprises étrangères

L’économie vietnamienne est sur la voie de la reprise et du développement après avoir vu les investissements directs étrangers augmenter de plus d’un milliard d'USD en deux mois.

>> Changement des tendances d'investissement à Phu Quôc

>> Vietnam, une destination attrayante pour les entreprises danoises 

>> Les entreprises européennes optimistes quant à l'économie vietnamienne

Dans ses dernières prévisions économiques publiées récemment, la Banque mondiale prévoit que le Vietnam sera en tête de la région avec un taux de croissance annuel de 7,2%, contre 5,3% dans les prévisions d’avril.

En outre, les investissements directs étrangers au Vietnam continuent d’augmenter, passant de 11,57 milliards de dollars en juillet à 12,8 milliards en août 2022, signalant la reprise après la pandémie de COVID-19.

Les entreprises venant au Vietnam peuvent voir un certain nombre d’avantages tels que la main-d’œuvre à bas coût et travailleuse.
Photo : VNA/CVN

Récemment, le géant taïwanais de l’électronique Foxconn a informé de son désir de renforcer ses investissements au Vietnam, avec la première production d’Apple Watch et de MacBook dans le pays.

Côté République de Corée, premier investisseur du Vietnam, Samsung Electronics demeure le partenaire commercial le plus important du pays.

Selon Asia Times, les entreprises continuent de s’intéresser au Vietnam alors que le gouvernement s’apprête à "tresser un nid pour les aigles". Cette croissance est en partie due aux efforts constants du gouvernement vietnamien pour offrir un environnement sûr et convivial aux entreprises étrangères, leur assurant un accès à la main-d’œuvre locale dans des conditions optimales.

Les entreprises venant au Vietnam peuvent voir un certain nombre d’avantages tels que la main-d’œuvre à bas coût et travailleuse. Dans le même temps, avec l’augmentation du niveau de vie, en particulier à Hanoi et Hô Chi Minh-Ville, c’est un lieu de travail approprié pour les managers internationaux.

Défis à relever

Cependant, le Vietnam a encore du mal à trouver des travailleurs qualifiés et manque de PME de bonne qualité pour rejoindre les chaînes d’approvisionnement mondiales.

Face à ces défis, le gouvernement vietnamien s’est engagé à résoudre de nombreux problèmes importants liés à la numérisation, à la technologie et à l’innovation, et à atteindre des émissions nettes nulles.

La connectivité du Vietnam avec d’autres pays découle de sa volonté de devenir un lien mondial plus dynamique. Le Vietnam rattrape les pays voisins dans le nombre d’accords de libre-échange conclus.

Le gouvernement fait tout son possible pour participer à toutes les organisations et tous les accords bilatéraux, multilatéraux et transnationaux auxquels il est éligible. D’autre part, le Vietnam est également cohérent dans l’application de la loi pour créer l’environnement le plus favorable aux entreprises étrangères.

Le gouvernement a également pris des mesures pour améliorer les compétences et qualifications de la main-d’œuvre, en particulier dans les disciplines STEM (comprenant les sciences, les technologies, l’ingénierie et les mathématiques).

Les universités étrangères au Vietnam sont également encouragées à proposer des cours visant à renforcer les capacités de gestion, de créativité et d’innovation. Le développement des compétences permettra aux travailleurs nationaux de travailler plus facilement avec des entreprises étrangères, et de les encourager à lancer des projets pour participer aux chaînes de valeur mondiales et régionales.

 CPV/VNA/CVN

back to top