Le Vietnam détecte le sous-variant BA.2.74 Omicron hautement infectieux

Au Vietnam, le nouveau sous-variant BA.2.74 a été enregistré pour la première fois dans le rapport du 8 août de l'hôpital Bach Mai à Hanoï.

>>Le Premier ministre réitère la nécessité d’accélérer la vaccination

>>Le variant Omicron "invisible" prévaut à Hô Chi Minh-Ville

>>Cinq nouveaux cas de variant Omicron BA.5 détectés en Malaisie

Le Vietnam a détecté un certain nombre de nouveaux sous-variants hautement contagieux d'Omicron, dont BA.2.74, a déclaré le 17 août le Département général de médecine préventive du ministère de la Santé.

Le Département a également publié son rapport du 15 août qui mentionnait par erreur BA.2.75 parmi les sous-variants circulant au Vietnam. Il s'agit de BA.2.74, et non de BA.2.75, a-t-il déclaré dans le dernier communiqué, ajoutant que le premier cas de BA.2.74 avait été signalé à l'hôpital Bach Mai de Hanoï le 8 août.

Les autres sous-variants d'Omicron trouvées dans le pays sont BA.4, BA.5, BA.2.75, BA.2.12.1, selon le Département.

Le Département général de médecine préventive a demandé aux autorités sanitaires locales de mettre à jour quotidiennement le nombre de nouveaux cas de COVID-19, afin que les autorités sanitaires puissent disposer de données suffisantes pour évaluer avec précision la situation pandémique.

Selon le ministère de la Santé, le Vietnam a détecté jusqu’à mardi 16 août 11.370.462 cas de COVID-19.

VNA/CVN