16/12/2021 12:09
Grâce aux efforts déployés au cours des dernières années, le Vietnam a enregistré de nombreuses réalisations en matière d’égalité des sexes, devenu l’un des 10 pays les plus performants en matière de promotion l’égalité des sexes et d’autonomisation des femmes et des filles (ODD5).
>>L'ONU appelle au changement pour éliminer la violence contre les femmes
>>Violence sexiste : lancement du Réseau de partenaires d'action

Des élèves au jour de la rentrée des classes. Photo : VNA/CVN

Après 10 ans de mise en œuvre, la Stratégie nationale pour l’égalité des sexes pour la période 2011-2020 a obtenu de nombreux résultats encourageants, contribuant à réduire l’écart entre les sexes dans tous les domaines et à favoriser le développement socio-économique de la nation.

Le Rapport sur le développement humain 2020 du PNUD montre que l’indice de développement humain (IDH) du Vietnam pour 2019 est de 0,704, plaçant le pays dans la catégorie de développement humain élevé et le positionnant à 117 sur 189 pays et territoires.

Les résultats en matière d’égalité des sexes se reflètent également dans la réduction de l’écart entre les sexes dans les domaines de l’économie, du travail et de l’emploi.

Le récent recensement de la population et du logement de l’Office général des statistiques montre que les femmes représentent 47,3% de la main-d’œuvre, plus de 285.600 entreprises (24%) sont dirigées par des femmes. Le taux d’alphabétisation des femmes âgées de 15 à 60 ans atteint 97,33%.

Surtout au cours des 10 dernières années, l’égalité des sexes a été introduite ou intégrée dans de nombreux documents juridiques importants du Vietnam.

Dans le contexte des graves impacts de l’épidémie de COVID-19, le gouvernement a mis en œuvre de nombreuses politiques et solutions pour soutenir les personnes et les entreprises, en intégrant les questions liées à l’égalité des genres pour garantir les droits et les besoins de chaque genre.

La vice-ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, Nguyên Thi Hà, a fait savoir que les femmes représentent 30,26% des députés de la 15e Assemblée nationale et près de 30% des membres des conseils populaires à tous les niveaux pour le mandat 2021-2026.

Elisa Fernandez Saenz, représentante de pays d’ONU Femmes au Vietnam, a suggéré d’intégrer sérieusement les objectifs de la stratégie dans les plans sectoriels et locaux et les programmes cibles nationaux afin de garantir des ressources financières pour l’égalité des sexes.

Le Vietnam a également besoin d’investissements ciblés pour changer les normes sociales en vue de promouvoir l’égalité des sexes, qui est également le premier objectif de la stratégie 2021-2030, a-t-elle ajouté.

Dans la stratégie nationale, le Vietnam s’attend à ce que des femmes occupent des postes de direction clés dans 60% des organes de gestion étatique et des administrations locales à tous les niveaux d’ici 2025 et 75% d’ici 2030. En outre, le nombre d’employées rémunérées au Vietnam passera à 50% d’ici 2025 et à environ 60% d’ici 2030.

Le pays vise également à réduire le temps moyen que les femmes consacrent aux tâches ménagères non rémunérées à 1,7 fois d’ici 2025 et 1,4 fois d’ici 2030 par rapport à celui des hommes.

D’ici 2025, 80% des femmes victimes de violence domestique et sexiste auront accès à au moins un des services de soutien de base, et ce chiffre devrait atteindre 90% d’ici 2030. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

Nghê An, une région riche de spécialités culturelles et culinaires Les maisons sur pilotis se reflétant dans la rivière Giang, la culture locale et la riche cuisine des Thai attirent les touristes de passage dans la région montagneuse de l’ouest de la province de Nghê An.