Le taux de chômage a atteint son plus haut niveau depuis le début de la pandémie

La complexité récente du COVID-19 a fait que les taux de chômage et de sous-emploi ont atteint leurs plus hauts niveaux depuis le 1er trimestre 2020, selon l'Office général des statistiques.

>>Crise sanitaire : travailleurs et employeurs reçoivent des aides

>>Le chômage en baisse au premier semestre

Dans un atelier de confection de vêtements de la province de Thai Binh (Nord).
Photo : VNA/CVN

Au 3e trimestre, il y avait environ 49,2 millions de travailleurs âgés de 15 ans et plus, en baisse de 1,9 million par rapport au trimestre précédent et de 2,1 millions de moins qu'à la même période de l'an dernier.

Le taux de chômage du 3e trimestre a atteint 3,72%, le niveau le plus haut depuis début 2020.

En 9 mois, le taux de chômage dans l'ensemble du pays est passé à 2,91%, dont 3,78% en zone urbaine et 2,39% en zone rurale.

Parallèlement au taux de chômage, le taux de sous-emploi est également passé de 2,2% au 1er trimestre à 2,6% au 2e et est estimé à 4,39% au 3e. Sur les neuf premiers mois de cette année, ce chiffre est estimé à plus de 3%. Le "taux de sous-emploi" est basé sur les personnes qui ont un emploi mais travaillent moins que leurs capacités et leurs besoins.

Selon l'Office général des statistiques, au cours des neuf derniers mois, la situation compliquée et prolongée de l'épidémie de COVID-19 a considérablement affecté la vie des gens.

Au 21 septembre, le financement total de la prise en charge de la sécurité sociale s'élevait à près de 13.800 milliards de dôngs pour près de 17,6 millions de personnes. La réserve nationale a débloqué plus de 136.349 tonnes de riz en faveur de plus de 2,4 millions de ménages, avec près de 9,1 millions de personnes confrontées à des difficultés dues aux mesures de confinement.


CPV/VNA/CVN

back to top