23/01/2021 20:51
>>Le Sri Lanka veut empêcher les éléphants de manger les déchets en plastique
>>Le Sri Lanka renvoie des déchets au Royaume-Uni après une bataille judiciaire

Le Sri Lanka a annoncé vendredi 22 janvier l'ouverture d'une enquête sur des accusations de crimes de guerre commis par ses troupes pendant le conflit avec les Tigres tamouls, un mois avant une réunion du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU consacrée au bilan des droits humains dans ce pays. Pendant 37 ans, le Sri Lanka a été déchiré par de féroces combats entre les forces gouvernementales et les séparatistes tamouls qui ont fait plus de 100.000 morts. Des défenseurs des droits de l'Homme accusent les forces sri-lankaises d'avoir tué au moins 40.000 civils tamouls durant les derniers mois du conflit. Ces accusations ont été démenties par les gouvernements successifs. Le président Gotabaya Rajapaksa a nommé vendredi 22 janvier une commission chargée d'enquêter sur les investigations menées par les gouvernements précédents, a annoncé son bureau. Cette commission a six mois pour examiner les accusations de "violations des droits de l'Homme" et "des graves violations du droit international humanitaire", selon la même source. Elle est également chargée d'enquêter sur de précédentes "enquêtes non concluantes" lancées par Colombo à la suite de pressions internationales.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Présenter la beauté vietnamienne sur les plateformes numériques Ces derniers temps, malgré les impacts de la pandémie de COVID-19, l'Administration nationale du tourisme mène toujours des activités pour promouvoir l'image touristique du pays sur les plateformes numériques.