16/10/2021 16:59
Si la 4e vague de COVID-19 a fortement impacté le tourisme au Vietnam, entre autres à Hanoï, elle a également ouvert des opportunités pour restructurer cette industrie, changer les approches du marché et aligner les produits sur la demande des voyageurs et la réalité.
>>Le Vietnam n'a pas encore déterminé la période de réouverture complète au tourisme international
>>Hanoï se prépare à recevoir à nouveau des touristes

Au bord du lac Hoàn Kiêm, au cœur de Hanoï. 
Photo : VNA/CVN

Dans la capitale, la pandémie a contraint jusqu'à 95% des entreprises et agences de voyages à fermer ou à suspendre leurs activités, 1.550 établissements d'hébergement à suspendre leurs activités ou à passer à d'autres secteurs, et environ 11.600 travailleurs à prendre des congés ou à résilier leur contrat de travail. Pendant ce temps, toutes les destinations touristiques ont dû fermer et plus de 90 % du transport aérien a cessé de fonctionner.

Certaines entreprises ont cherché de nouvelles façons de survivre telles que fourniture de vols charters et services de conseil, nombre d'entre elles ont même changé de secteur d'activité.

Alors que les musées et  autres destinations touristiques à Hanoï ont fermé leurs portes, un certain nombre de ces lieux ont appliqué de nouvelles technologies comme la réalité virtuelle 3D, organisé des expositions numériques et créé des fichiers audio et des clips vidéo pour attirer le public.

Les autorités touristiques s'efforcent d'encourager les Hanoïens à visiter leur ville, et les agences de voyages considèrent également cela comme une mesure appropriée car la capitale n'a pas encore rouvert aux touristes d'autres localités.

Des signes positifs ont été observés dans la lutte contre le COVID-19 à Hanoï et au Vietnam dans son ensemble. De nombreuses provinces et villes ont progressivement assoupli ou levé la distanciation sociale. Aussi les entreprises de l'industrie touristique s'attendent-elles à reprendre leurs activités dès que possible.

Cité impériale de Thang Long - Hanoï, patrimoine mondial de l'UNESCO.
Photo : VNA/CVN

Phùng Quang Thang, président de l'Association des agences de voyages de Hanoï, a déclaré que dans le contexte actuel, le tourisme intérieur est toujours la "bouée de sauvetage" pour les entreprises, alors que le moment de la réouverture aux visiteurs internationaux n'est pas clair. Elles n'ont pas d'autre choix que de développer des programmes de voyage sûrs.

Il a estimé que pour organiser un tourisme sûr, il est nécessaire d'impliquer différentes agences et secteurs, en dehors des efforts du secteur du tourisme.
Nguyên Thi Huyên, Pdg de Vietrantour, a déclaré que les localités devraient aider les entreprises à sélectionner des destinations exceptionnelles et sûres pour attirer les touristes, y appliquer des mesures de sécurité et stimuler la promotion du tourisme.

Se préparer à la reprise du tourisme tout en assurant la sécurité des  communautés locales, des visiteurs et des fournisseurs de services de voyage est actuellement la priorité absolue du secteur du tourisme de Hanoï. La ville élabore un plan de relance et de développement du tourisme d'ici la fin de l'année, en tenant compte de la sécurité COVID-19.

La directrice du Service municipal du tourisme, Dang Huong Giang, a déclaré que son service avait proposé quatre étapes de réouverture sur la base des directives du ministère de la Santé pour une adaptation sûre à la pandémie. Si le Comité populaire de Hanoï le permet, le secteur du tourisme reprendra ses activités dès ce mois d'octobre. Les établissements d'hébergement, les destinations et les entreprises de voyage et de transport éligibles seront autorisés à réactiver leurs opérations.

Il continuera à développer des destinations sûres et créatives et à appliquer plus fortement les technologies de l'information pour diversifier les produits touristiques afin d'attirer les voyageurs nationaux, a noté le responsable.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Des circuits au départ et à destination des Des circuits de visite sont organisés depuis novembre par Saigontourist Travel. Les programmes amènent les voyageurs dans des localités non infectées par le COVID-19, dans le Sud mais aussi le Nord du pays.