26/06/2022 14:50
Alors que de nombreux pays doivent trouver des moyens de répondre pour assurer la sécurité alimentaire, le Vietnam, grâce à la maîtrise de l'épidémie de COVID-19, a continué d'obtenir de bons résultats dans la production agricole, sylvicole et aquacole/halieutique. 
Le Vietnam a une superficie d'environ 7,3 millions d'hectares pour la riziculture. Photo : VNA/CVN


Durant les cinq premiers mois de l'année, l’excédent commercial était trois fois supérieur à celui de la même période l'an dernier. Selon Nguyên Nhu Cuong, directeur du Département de la production végétale, le Vietnam a une superficie d'environ 7,3 millions d'hectares pour la riziculture, un million d'hectares pour les légumes, etc., donc fondamentalement, le pays n'est pas menacé par l'insécurité alimentaire, assurant sa sécurité nutritionnelle à court comme à long termes. 

"Avec la capacité de production actuelle et aucun impact inattendu comme les catastrophes naturelles... le Vietnam assurera toujours sa sécurité alimentaire", a souligné M. Cuong. 

Le développement stable de l'élevage a non seulement satisfait la demande intérieure, mais maintenant, certains produits animaux du Vietnam sont exportés vers de nombreux marchés. 

Les produits laitiers de Vinamilk sont vendus dans 43 pays et territoires. 
Photo: SGGP/CVN


Le poulet transformé est exporté vers sept pays et territoires ; le lait et les produits laitiers vers près de 50 pays, notamment le marché chinois à fort potentiel ; le porc et les œufs de volailles...vers de nombreux marchés. 

Cependant, l'exportation d'animaux et de produits d'origine animale est encore limitée en raison des conditions de production et n'est pas à la hauteur des potentiels de l'industrie de l'élevage du Vietnam. 

Selon Nguyên Van Long, directeur par intérim du Département de la santé animale, depuis le début de l'année, le Département de la santé animale a également soutenu neuf entreprises exportant des produits d'origine animale vers la République de Corée pour préparer les documents d'évaluation  nécessaires.

Le Département aide les entreprises laitières ayant des besoins d'exportation vers la Chine dans le cadre des nouvelles réglementations de l'Ordonnance 248 et de l'Ordonnance 249 de la Chine. Actuellement, il y a huit entreprises vietnamiennes avec 12 usines laitières qui ont obtenu des codes pour exporter du lait vers ce marché par la Chine.

Le vice-ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Phùng Duc Tiên, a déclaré que dans les temps à venir, pour promouvoir l'exportation d'animaux et de produits d'origine animale, les unités, les localités et les entreprises doivent se concentrer sur la construction de chaînes de production et de zones d'élevage répondant aux exigences de la sécurité sanitaire des aliments selon les normes internationales et celles des pays importateurs, et améliorer la qualité des produits d'origine animale exportés par le Vietnam afin de répondre aux réglementations des marchés d'importation.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Préserver les métiers traditionnels des minorités ethniques

Hô Chi Minh-Ville introduit la culture locale dans ses activités touristiques Ces derniers temps, Hô Chi Minh-Ville a introduit la culture locale dans ses activités touristiques et considère cela comme l'une des stratégies pour promouvoir le tourisme de la ville. De nombreux districts et arrondissements lancent constamment de nouveaux produits pour stimuler le marché du tourisme de la ville.