États-Unis
Le ralentissement de la vaccination va entraîner le gaspillage de millions de doses de vaccin anti-COVID

Des millions de doses de vaccin contre la COVID-19 inutilisées sont sur le point d'être gaspillées aux États-Unis, où les taux de vaccination continuent à baisser malgré la recrudescence des nouvelles infections.

>>Aux États-Unis, même les chiens ont leur test ADN

>>Le COVID-19 fait monter la mortalité au plus haut niveau jamais enregistré aux États-Unis

>>COVID-19 : près de 13 millions d'enfants États-Unis infectés depuis 2020

Environ 66,1 % de la population américaine a été entièrement vaccinée contre la COVID-19.

Depuis l'autorisation d'utilisation d'urgence des premiers vaccins anti-COVID aux États-Unis l'hiver dernier, les données fédérales montrent que les États américains ont reçu le nombre impressionnant de 720 millions de doses de vaccin, et que plus de 570 millions de ces doses ont été administrées à ce jour, selon ABC News.

Les données fournies par les États montrent cependant que des millions de doses de vaccin n'ont toujours pas été injectées, notamment en raison d'une baisse significative du nombre de personnes souhaitant se faire vacciner. De nombreuses doses restent donc inutilisées dans les réfrigérateurs, ou sont simplement jetées à la poubelle à travers le pays.

Des millions de doses de vaccin anti-COVID ont déjà été gaspillées, restent inutilisées ou expireront dans les semaines ou les mois à venir, a indiqué ABC News, citant des responsables de la santé et des données fournies par les Etats américains.

"Le fait que ces vaccins ne sont pas parvenus à ceux qui en ont besoin est un immense gâchis", a déclaré C. Buddy Creech, directeur du Programme Vanderbilt de recherche sur les vaccins et professeur au département de Pédiatrie de l'université Vanderbilt.

"C'est non seulement une perte financière pour l'acheteur de ces vaccins - le gouvernement américain - mais aussi une perte significative dans le domaine sanitaire pour tous ceux qui ne sont pas encore protégés contre la COVID et ses complications", a-t-il affirmé.

À la date de lundi, environ 66,1 % de la population américaine a été entièrement vaccinée contre la COVID-19, selon les dernières données du Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) des États-Unis.


Xinhua/VNA/CVN

back to top