06/01/2021 17:32
Le Tribunal populaire de Hanoï va ouvrir le 7 janvier 2021 le procès en première instance de l’ancien ministre de l’Industrie et du Commerce Vu Huy Hoàng et de ses complices.
>>Le procès de l’ancien ministre Vu Huy Hoàng prévu le 7 janvier

Vu Huy Hoàng est impliqué dans le cas de "violation des règles relatives à la gestion et à l’utilisation des biens de l’État, causant la perte ou le gaspillage des biens" et "violation des réglementations de l’Etat relative à la gestion des fonds de terre", survenue au ministère de l’Industrie et du Commerce et à Hô Chi Minh-Ville.

Selon l’acte d’accusation du Parquet populaire suprême, la Compagnie par actions de la bière, de l’alcool et des boissons rafraichissantes de Saigon (Sabeco) sous la direction du ministère de l’Industrie et du Commerce s’est vu attribuer le terrain d’une superficie totale de 6.080 m2 dans le 1er arrondissement de Hô Chi Minh-Ville au service de la production non agricole et du commerce, avec un loyer foncier à payer annuellement.

Vu Huy Hoàng et des parcs fonciers impliquées à ses violations à Hô Chi Minh-Ville. Photo : Laodong/CVN

M. Hoang, avec l’ancienne vice-ministre de l’Industrie et du Commerce  Ho Thi Kim Thoa et d’autres anciens responsables, a dirigé des cadres du ministère et de Sabeco pendant le processus. Sabeco a utilisé son droit d’utilisation des terres du terrain et de son capital comme contributions à une coentreprise nommée Sabeco Pearl entre la société et un certain nombre d’entreprises privées pour la construction d’un hôtel six étoiles, d’un centre de commerce et de congrès et d’un bureau à louer sur le terrain.

Après avoir achevé les procédures juridiques pour le projet, Sabeco a demandé au Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville d’autoriser l’ajout de fonctions de bureau et de logement au projet. Immédiatement après, le ministère de l’Industrie et du Commerce a ordonné à Sabeco de transférer toutes ses participations dans le projet à des entreprises privées partenaires de la coentreprise. Par conséquent, le droit d’utilisation des terres appartenant à l’État, d’une valeur de plus de 3,8 billions de dongs, a été transféré illégalement à des entreprises privées, causant plus de 2,71 billions de dongs (plus de 118 millions de dollars) de pertes à l’État.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.