Le président de l’AN reçoit un responsable du groupe sud-coréen Hana

Le président de l'Assemblée nationale (AN) du Vietnam, Vuong Dinh Huê, a reçu mardi 2 août à Hanoï, le président du Comité de stratégie mondiale de Hana, un groupe financier sud-coréen Kim Jung Tai.

>>Les géants sud-coréens au Vietnam

>>Des entreprises sud-coréennes recherchent des opportunités à Binh Phuoc

>>Bac Giang cherche à attirer l'investissement sud-coréen

Le président de l'Assemblée nationale du Vietnam, Vuong Dinh Huê (droite), et le président du Comité de stratégie mondiale de Hana, un groupe financier sud-coréen Kim Jung Tai, le 2 août à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Le président de l'AN du Vietnam, Vuong Dinh Huê, a hautement apprécié la croissance du commerce entre le Vietnam et la République de Corée, ajoutant que le bilan du premier semestre de cette année laisse espérer que l’objectif de 100 milliards d'USD d’échanges commerciaux d’ici 2023 serait atteint.

Les deux pays œuvrent pour porter leur commerce bilatéral à 150 milliards d'USD d’ici 2030 dans une direction équilibrée et durable, a déclaré le président de l’AN vietnamienne.

Avec une telle croissance, la présence et l’ampleur des capitaux financiers et bancaires sud-coréens serviront très pratiquement à ces objectifs ainsi qu’aux investissements bilatéraux, a-t-il poursuivi.

Il a salué le partenariat entre Hana et la Banque commerciale par actions d’investissement et de développement du Vietnam (BIDV), notamment dans les activités bancaires et les contributions à la sécurité sociale au Vietnam ces dernières années.

Dans le même temps, le chef de l’organe législatif a hautement apprécié la détermination à développer la relation de coopération stratégique entre les deux institutions à la fois en ampleur et en profondeur.

De son côté, Kim Jung Tai a fait savoir que Hana Securities avait récemment signé un accord pour investir à hauteur de 35% du capital social de la Société de valeurs mobilières de BIDV (BSC), et dévoilé l’intention de son groupe d’augmenter ses investissements et d’honorer sa responsabilité sociale au Vietnam.


VNA/CVN