Tây Ninh
Le poste frontalier de Môc Bài accueille des travailleurs de retour du Cambodge

Lundi 19 septembre, au poste-frontière international de Môc Bài, les garde-frontières de la province de Tây Ninh se sont coordonnés avec la police provinciale et la police du district de Bên Câu (Tây Ninh) pour recevoir près de 80 ressortissants qui sont des travailleurs indépendants de retour du Cambodge.

>> L’ambassade du Vietnam au Cambodge s’efforce de rapatrier des citoyens vietnamiens

Au poste frontalier de Môc Bài, province méridionale de Tây Ninh, le 19 septembre.
Photo : VNA/CVN

La plupart d’entre les travailleurs vietnamiens n’avaient pas suffisamment de papiers nécessaires pour les procédures d’entrée dans le pays.

Les garde-frontières et les policiers ont mené la vérification d’identité pour ces personnes. La plupart avaient recherché des offres d’emploi sur des réseaux sociaux et avaient été pris au piège des "petits boulots bien rémunérés" au Cambodge. Ils avaient ensuite cherché à quitter le Vietnam et entrer au Cambodge illégalement pour travailler dans des casinos, entreprises, restaurants…

Ces derniers jours, de plus en plus de Vietnamiens travaillant au Cambodge cherchent à rentrer chez eux. Les gardes-frontières du poste frontalier international de Môc Bài collaborent étroitement avec les organes compétents pour faire les démarches nécessaires pour que ces personnes puissent retourner rapidement chez elles.

VNA/CVN