Des politiques sur les Vietnamiens d'outre-mer au menu d’un séminaire en ligne

L'ambassadeur du Vietnam en France, Dinh Toàn Thang et des représentants d'associations vietnamiennes en ce pays européen ont participé le 9 septembre à un séminaire en ligne sur les politiques et les lois à l'égard des Vietnamiens d'outre-mer en Europe.

>>Mise en chantier de la porte de bienvenue sur la route de souvenir des Viêt kiêu en Thaïlande

>>Le 8 septembre pour honorer le vietnamien au sein de la diaspora

>>Les jeunes Viêt kiêu exhortés à s’orienter vers leur pays d'origine

L'ambassadeur Dinh Toàn Thang a affirmé que les politiques et les lois relatives aux Vietnamiens d’outre-mer avaient été constamment élaborées et révisées pour répondre aux besoins des communautés vietnamiennes à l'étranger, en particulier celles liées à la garantie de leurs droits et intérêts légitimes et à leur aspiration de contribuer au développement et au renforcement du bloc de grande union nationale ainsi qu'au développement des liens entre le Vietnam et d'autres pays.

L'ambassadeur du Vietnam en France, Dinh Toàn Thang.

Le diplomate vietnamien a également souligné les problèmes qui se posaient lorsque l'ambassade s'occupait des tâches liées à la nationalité et à l'enregistrement des résidents, et a proposé des solutions possibles.

Can Van Kiêt, représentant de l'Association des Vietnamiens en France, a indiqué que les Vietnamiens d’outre-mer attendaient des ajustements concernant la nationalité vietnamienne, l'octroi de la carte d'identité et la propriété des biens au Vietnam pour répondre à leur souhait et leur droits légitimes, en particulier ceux qui sont nés et grandis à l'étranger.

Au nom de l'Association mondiale des scientifiques et experts vietnamiens, Lê Vo Phuong Nga a parlé de la nécessité de réviser les politiques foncières en vue d'attirer des investissements et des ressources externes au Vietnam.

Ly Kiêu Thu, chargée auparavant des affaires relatives aux jeunes de l'Association des Vietnamiens en France, a souhaité que l'État vietnamien élabore des politiques pour soutenir l'enseignement de la langue maternelle aux enfants vietnamiens d'outre-mer en général et en France en particulier.

C'est le deuxième séminaire du genre organisé par le ministère des Affaires étrangères, le Comité d'État chargé des Vietnamiens d'outre-mer et la Commission des relations extérieures de l'Assemblée nationale pour recueillir les avis des communautés des Vietnamiens d’outre-mer sur les questions juridiques. Le premier a eu lieu le 12 juillet en République tchèque.

L'événement était relié à divers points à Hanoï, en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Pologne, en République tchèque et en Russie.

VNA/CVN