Le PM palestinien accuse Israël de s'emparer des deux tiers des eaux souterraines de la Palestine

Le Premier ministre palestinien Mohammed Shtayyeh a accusé dimanche 27 novembre Israël de s'emparer des deux tiers des eaux souterraines palestiniennes et de les détourner vers ses villes et ses colonies.

>> Palestine - ONU : discussion d'une reprise du processus de paix avec Israël

>> Shtayyeh appelle le nouveau gouvernement israélien à reconnaître les droits des Palestiniens

>> Les Premiers ministres libyen et palestinien signent plusieurs protocoles d'accord

M. Shtayyeh a fait ces remarques lors d'un point de presse précédant la quatrième conférence arabe sur l'eau organisée par la Palestine sous le slogan "La sécurité arabe de l'eau pour la vie, le développement et la paix", selon un communiqué officiel. La conférence de deux jours s'ouvrira officiellement mercredi 30 novembre au Caire, la capitale de l'Égypte. "Israël vole 600 millions de mètres cubes des 800 millions de mètres cubes de la Palestine et les détourne vers ses villes et ses colonies", a dénoncé M. Shtayyeh. Un Israélien consomme en moyenne 430 litres d'eau par jour, tandis qu'un Palestinien n'en consomme que 72, soit beaucoup moins que la moyenne mondiale de 120 litres, a noté le Premier ministre palestinien. Après 1967, "Israël a commencé à creuser des puits d'eau en Cisjordanie plus profonds que les puits palestiniens, ce qui a conduit à son contrôle de la plupart des eaux souterraines et à l'assèchement des sources", a poursuivi M. Shtayyeh. De telles mesures israéliennes ont affecté la transformation du modèle agricole en Palestine, a-t-il ajouté. Israël n'a pas encore répondu aux allégations du Premier ministre palestinien. L'eau est l'une des principales questions entre Palestiniens et Israéliens dans leurs négociations de paix qui sont en suspens depuis 2014.

Xinhua/VNA/CVN

back to top