L'Allemagne va retirer ses Casques bleus du Mali, selon l'ONU

Les Nations unies sont reconnaissantes envers l'Allemagne pour l'engagement de ses soldats alors qu'elle devient le dernier pays à annoncer le retrait de ses Casques bleus du Mali, a indiqué mercredi 23 novembre un porte-parole de l'ONU.

>> Quatre Casques Bleus tchadiens tués dans une attaque jihadiste au Mali

>> Mali : le Conseil de sécurité de l'ONU condamne les récentes attaques visant des casques bleus

>> Explosion au Mali : le bilan s’alourdit à quatre casques bleus

Farhan Haq, porte-parole adjoint du secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a dit que l'ONU a pris note de la décision du gouvernement allemand de mettre fin d'ici mai 2024 à la participation de ses soldats à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), sous réserve de l'approbation du Bundestag. L'Allemagne rejoint une liste croissante de pays annonçant le retrait de leurs forces de maintien de la paix de la MINUSMA en difficulté. "Les Nations unies continuent de discuter avec les Etats membres du déploiement de nouveaux moyens et de plans susceptibles de pallier les insuffisances récurrentes, auxquelles s'ajoutent celles qui résultent des annonces récentes", a dit M. Haq aux journalistes, lors d'un briefing régulier. Il a dit que la MINUSMA a obtenu des engagements pour le déploiement vers mars de l'année prochaine d'unités d'hélicoptères armés du Pakistan et du Bangladesh, et d'une troisième unité d'hélicoptères utilitaires de l'Inde. "Ces unités apportent un soutien indispensable à nos forces et sont essentielles pour l'alerte précoce et la réponse rapide afin de protéger les civils", a dit le porte-parole. "Des discussions sur d'éventuelles contributions supplémentaires d'autres pays contributeurs de troupes sont en cours", a-t-il ajouté.

Xinhua/VNA/CVN

back to top