26/06/2022 16:28
>>Le PM désigné libanais exhorte une coopération entre des partis politiques
>>Un drone israélien tombe dans le Sud du Liban
>>Tenue des élections législatives au Liban

Le ministère libanais de la Santé publique a averti samedi 25 juin que le pays faisait face à une nouvelle vague de COVID-19, exhortant le public à se faire vacciner dès que possible. Selon l'Agence nationale de l'information libanaise, l'avertissement a été publié dans un communiqué du ministère après que son comité exécutif des vaccins a tenu une réunion d'urgence sur les derniers développements épidémiologiques. "D'après les chiffres des infections au Liban et dans le reste du monde, qui connaissent une augmentation alarmante, nous sommes confrontés à une nouvelle vague de coronavirus, qui devrait être la plus contagieuse et avec la propagation la plus rapide", indique le communiqué, qui souligne également "la nécessité de se faire vacciner le plus tôt possible, d'autant plus que le pourcentage de personnes vaccinées est encore faible et ne dépasse pas 45% au Liban". "Le vaccin peut être reçu gratuitement, quelle que soit la dose (la première, la deuxième, la troisième ou la quatrième), dans n'importe lequel des centres de vaccination répartis sur l'ensemble du territoire libanais et sans rendez-vous préalable", ajoute le communiqué. Le ministère libanais a signalé samedi 25 juin 836 nouvelles infections, portant le nombre total de cas confirmés à 1.107.602, tandis que deux nouveaux décès ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, portant le nombre total des morts dues au virus à 10.458.
Xinhua/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus impérial cultivé dans la cour d’une maison centenaire à Hanoï

Dak Lak et Hanoï coopèrent dans le tourisme Un séminaire sur la coopération entre Hanoï et Dak Lak a eu lieu jeudi 11 août dans la ville de Buôn Ma Thuôt de la province des hauts plateaux du Centre.