Le Japon vise un budget de la défense à 2% de son PIB d'ici 2027

Le Premier ministre japonais Fumio Kishida a demandé à son gouvernement de préparer une augmentation du budget de la défense à hauteur de 2% du PIB national d'ici 2027, bien au-delà du chiffre de 1% auquel se limitait le pays jusqu'à présent.

>> Philippines - Japon : les ministres de la Défense s'entretiennent

>> Le PM japonais nomme un nouveau ministre des Affaires intérieures

Soldats japonais dans le Camp d'Asaka, à Tokyo, au Japon.
Photo : AFP/VNA/CVN

M. Kishida a annoncé ce projet à ses ministres de la Défense et des Finances dans la soirée de lundi 28 novembre.

Cette décision intervient alors que le Japon cherche à renforcer sa stratégie de défense et de sécurité pour faire face aux menaces grandissantes, ainsi qu'à la nouvelle situation géopolitique mondiale consécutive au conflit en Ukraine.

En août, le ministère japonais de la Défense avait demandé un nouveau budget annuel record de 5.590 milliards de yens (39 milliards d'euros) pour l'exercice 2023/24 qui démarrera le 1er avril prochain, soit une hausse de 2% par rapport à son budget initial pour l'exercice en cours.

Le montant définitif sera probablement plus élevé, comme celui de l'exercice actuel qui a finalement dépassé les 6.000 milliards de yens après l'inclusion de requêtes supplémentaires.

"Nous prendrons des mesures budgétaires pour augmenter les dépenses en matière de défense et d'autres postes à 2% du PIB d'ici 2027", a déclaré à la presse le ministre de la Défense, Yasukazu Hamada, après sa rencontre avec M. Kishida.

AFP/VNA/CVN

back to top