Le géant du transport maritime CMA CGM enregistre un bénéfice trimestriel de 7 milliards d'USD

CMA CGM a dégagé un bénéfice net de 7 milliards d'USD au troisième trimestre, en léger recul par rapport au trimestre précédent, mais 25% plus élevé que l'année dernière malgré un commerce mondial qui commence à montrer des signes de ralentissement, a annoncé le groupe français vendredi 25 novembre.

>> Deux géants français de l'énergie et du transport annoncent des remises pour favoriser le pouvoir d'achat

>> CMA CGM va consacrer 1,5 milliard d'euros pour accélérer sa décarbonation

Un porte-conteneurs de l'armateur CMA CGM au large de New York, le 20 mai 2021.
Photo : AFP/VNA/CVN

Ce résultat a été obtenu sur un chiffre d'affaires de 19,91 milliards d'USD, en hausse de près de 30% par rapport à l'année dernière, a précisé l'armateur qui se prépare toutefois à une fin d'année plus compliquée, au vu de l'explosion des prix de l'énergie qui grève le budget des ménages et ralentit la consommation, notamment en Europe.

Depuis le début de l'année, le troisième armateur mondial a engrangé un bénéfice net de 21,8 milliards d'USD, contre 17,9 milliards sur toute l'année 2021. Une performance record qui place la CMA CGM au niveau d'autres géants hexagonaux comme TotalEnergies ou le groupe pharmaceutique Sanofi que la gauche souhaiterait voir soumis à une taxe sur les "superprofits".

"Nous observons actuellement une baisse de la demande qui conduit à une normalisation des échanges économiques internationaux et une baisse significative des taux de fret", a cependant noté le PDG du groupe, Rodolphe Saadé, cité dans le communiqué de résultats du groupe.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) de l'armateur, mesure de la performance opérationnelle, a en effet légèrement reculé entre les deuxième et troisième trimestre 2022 (-4,6% à 9,15 milliards), notamment en raison de la normalisation des taux de fret qui reviennent progressivement à leur niveau d'avant-Covid après avoir explosé pendant la pandémie.

"La détérioration du contexte géopolitique a aussi impacté le groupe CMA CGM", détaille le groupe qui chiffre à 822 millions d'USD sur un an la hausse des prix de l'énergie pour l'armateur.

Le directeur général de CMA CGM Rodolphe Saade à Alger le 25 août.
Photo : AFP/VNA/CVN

Pour autant, CMA CGM se dit confiant à l'approche d'une année 2023 incertaine pour l'économie et le commerce mondial. L'endettement a été ramené à 78 millions d'USD au 30 septembre, contre 5,3 milliards trois mois auparavant.

Le groupe compte continuer à investir, notamment pour verdir sa flotte de plus de 580 navires. Ces derniers mois, il a également fait usage de ses profits records pour investir tous azimuts (Eutelsat, Air France-KLM) ou racheter des entreprises dans la logistique (Colis Privé, Gefco...) et la presse (La Provence).

L'armateur marseillais sera d'ailleurs le sponsor maillot de l'Olympique de Marseille à partir de l'été prochain.

L'acquisition de Gefco, un transporteur automobile français, a permis de contribuer à la forte croissance du segment logistique de CMA CGM qui a enregistré un chiffre d'affaires de 4,34 milliards d'USD (+51,3% sur un an).

CMA CGM a également récemment racheté le terminal portuaire de Nhava Sheva (ouest de l'Inde) et veut doubler sa flotte de fret aérien, actuellement composée de six appareils, d'ici 2026.

AFP/VNA/CVN

back to top