12/04/2022 14:44
Le 11 avril à Hanoï, l'ambassadeur de France au Vietnam, Nicolas Warnery, a remis l'insigne de Chevalier de l’Ordre national du Mérite à Nicolas Leymonerie, directeur du Centre francophone de Dà Lat.

>>La France décore Ngô Tu Lâp et Trinh Van Minh, deux universitaires vietnamiens
>>Remise des insignes de Chevalier de l’Ordre national du Mérite à deux Vietnamiens

L'ambassadeur de France, Nicolas Warnery (gauche), et le directeur du Centre francophone de Dà Lat, Nicolas Leymonerie, lors de l'événement, le 11 avril à Hanoï.


Nicolas Leymonerie est arrivé à Dà Lat (province de Lâm Dông, sur les hauts plateaux du Centre) en 2011 et il a rapidement aidé à l'organisation d'événements culturels franco-vietnamiens. En 2012, il a commencé à donner des cours de français pour aider les étudiants de l'Université Yersin.

En 2016, lui et son épouse ont créé le Centre francophone de Dà Lat nommé "Antenne" et en 2018, la Maison de la Francophonie de Dà Lat. "Nous avons donné des cours de français, projeté des films fournis par l'Institut français et sommes devenus un Centre d'examen agréé pour le diplôme d'étude en langue française (DELF)", se souvient Nicolas Leymonerie. Et d'ajouter que "nous avons donc soutenu activement le rapprochement entre l'Occitanie et la province de Lâm Dông, ce qui s'est conclu par la signature d'un accord de coopération décentralisée en 2021. Enfin, pour l'entretien du patrimoine architectural de Dà Lat, nous avons pu obtenir des plans afin d'aider à la préservation du Palais III de Bao Dai, conçu par l'architecte français Paul Veysseyre".

Trois domaines à activer

"Nicolas Leymonerie a déployé des actions dans trois domaines : francophonie, patrimoine, coopération décentralisée. Ce triptyque, celles et ceux qui connaissent notre coopération avec le Vietnam, savent combien il est important", a indiqué l’ambassadeur de France au Vietnam, Nicolas Warnery, lors de la cérémonie de remise de l’insigne de Chevalier de l’Ordre national du Mérite, le 11 avril à Hanoï. 

Concernant la francophonie, le Centre francophone de Dà Lat - Antenne - que Nicolas a créé avec son épouse est un élément structurant pour continuer de faire vivre la langue française dans cette région, pour susciter des vocations et pour motiver les collèges et lycées à maintenir l’enseignement du français.

La Maison de la Francophonie permet de fédérer les énergies attachées au développement des liens avec la France : familles de tradition francophone, élèves de la filière bilingue, entrepreneurs français ou franco-vietnamiens installés dans la région et résidents de Hô Chi Minh-Ville disposant d’une propriété secondaire à Dà Lat. "Je sais aussi que ce lieu est désormais également numérique, le groupe Facebook que Nicolas anime est très actif et fait tout aussi bien la promotion de la relation très particulière qui unit la France et le Vietnam et de l’héritage français au Vietnam que la page Facebook de l’ambassade", a souligné l’ambassadeur.

Le directeur du Centre francophone de Dà Lat, Nicolas Leymonerie, prend la parole lors de la cérémonie, le 11 avril à Hanoï.

Le deuxième domaine remarquable que vient reconnaître cette récompense : l’engagement de Nicolas en faveur de la protection du patrimoine de Dà Lat, ancienne ville de villégiature pour les Français, qui a connu récemment un fort développement touristique. "J’ai en particulier pu apprécier personnellement le rôle qu’il a joué pour contribuer à faire reconnaître l’œuvre de l’architecte Paul Veysseyre, qui construisit de nombreux bâtiments et résidences dans l’ex-Indochine à partir des années 1930, et son rôle dans la construction du Palais III de Bao Dai".

Le troisième, c'est le rôle de Nicolas dans le rapprochement entre la province de Lâm Dông et la région Occitanie, initié par le déplacement d’une délégation lors des assises de la coopération décentralisée franco-vietnamienne à Toulouse en février 2019 et qui s’est matérialisé en décembre 2021 par la signature d’un accord de coopération entre les deux collectivités locales. Cette coopération s’inscrit dans la continuité d’un rapprochement initial entre Dà Lat et Montpellier, à travers cette Association des Amis de Dà Lat sur les traces de Yersin dans laquelle il est aussi été impliqué.


"Cette décoration fut créée par le général de Gaulle, il y a exactement 60 ans cette année, sur recommandation du général Catroux qui était né à Limoges et avait habité à Dà Lat en tant que Gouverneur général, deux villes qui me sont très chères", a partagé Nicolas Leymonerie.

Il a ajouté : "Je tiens à dédier cette médaille à mon épouse car il est évident que sans son aide, je n'aurais pas pu faire autant pour les relations franco-vietnamiennes et la francophonie, durant ces dix dernières années. Je lui dois en grande partie cette décoration".

L’Ordre national du Mérite est un ordre français qui a été institué le 3 décembre 1963 par le général de Gaulle. Il récompense les mérites distingués, militaires ou civils, rendus à la nation française.

Texte et photos : Quê Anh/CVN




 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

Nghê An, une région riche de spécialités culturelles et culinaires Les maisons sur pilotis se reflétant dans la rivière Giang, la culture locale et la riche cuisine des Thai attirent les touristes de passage dans la région montagneuse de l’ouest de la province de Nghê An.