12/02/2019 13:17
Lundi 11 février, au Centre des congrès de Vancouver, le ministre canadien de la Diversification du commerce international, l’honorable Jim Carr, accompagné du ministre canadien de l’Infrastructure et des Collectivités, l’honorable François-Philippe Champagne, et de représentants du milieu des affaires, a souligné l’entrée en vigueur de l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP).
>>La Thaïlande présentera une demande d'adhésion au CPTPP
>>Le fonctionnement du CPTPP en discussion à Tokyo

Le ministre canadien de la Diversification du commerce international, Jim Carr.
Photo: AFP/VNA/CVN

La stratégie de diversification du commerce du Canada accorde une place centrale à l’appui aux entreprises canadiennes de toutes tailles afin qu’elles puissent tirer parti des débouchés partout dans le monde et créer des emplois pour les membres de la classe moyenne au pays.

Selon un communiqué de presse publié sur le site du gouvernement canadien, le CPTPP offre aux Canadiens un meilleur accès aux marchés les plus dynamiques de la région Asie-Pacifique. Ainsi, les entrepreneurs canadiens – qu’il s’agisse d’agriculteurs, de pêcheurs, de scientifiques, de fabricants ou de propriétaires de petites entreprises – obtiennent un accès à un demi-milliard de nouveaux consommateurs. Cet accord, conjugué à l’Accord économique et commercial global Canada-Union européenne et à l’Accord Canada–États-Unis–Mexique, permet dorénavant aux entreprises canadiennes d’avoir accès à 1,5 milliard de nouveaux consommateurs dans plus de 50 pays.

À Vancouver, le ministre Carr a souligné les nouvelles occasions d’affaires découlant de cet ambitieux accord commercial ainsi que les programmes et les services que le Service des délégués commerciaux du Canada (SDC) offre aux entreprises canadiennes afin de les aider à accéder aux marchés d’Asie-Pacifique.

Grâce à l’entrée en vigueur du CPTPP, les exportateurs canadiens peuvent  bénéficier de réductions tarifaires dans tous les secteurs, y compris l’agriculture et l’agroalimentaire, le poisson et les fruits de mer, les biens industriels et la machinerie, les produits forestiers et produits en bois à valeur ajoutée, ainsi que de tout un éventail d’améliorations sur le plan de l’accès aux marchés.

Pour aider les Canadiens à profiter des avantages découlant des accords commerciaux du Canada et à accéder à de nouveaux marchés, le gouvernement du Canada investit 1,1 milliard de dollars dans des programmes et des services permettant à prévenir des ressources pour aider les petites et moyennes entreprises à explorer de nouveaux débouchés d’exportation; à améliorer les services commerciaux offerts aux exportateurs canadiens; à aider les innovateurs canadiens à ajouter de la valeur, à réussir et à faire croître leurs entreprises.

Le CPTPP est un accord de libre-échange entre le Canada et dix autres pays de la région Asie-Pacifique: Australie, Brunei, Chili,  Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Singapour et Vietnam.

Le 30 décembre 2018, le CPTPP est entré en vigueur dans les six premiers pays qui ont ratifié l’Accord: le Canada, l’Australie, le Japon, le Mexique, la Nouvelle-Zélande et Singapour. Le 14 janvier 2019, le CPTPP est entré en vigueur au Vietnam.

Le CPTPP devrait promouvoir les échanges commerciaux entre le Vietnam et le Canada. Avec un processus de réductions tarifaires assez rapide au Canada (passant de 17-18% à 0% d'ici trois ans), les exportations de certains produits vietnamiens devraient connaître une forte croissance à partir de 2019, tels que produits du textile et de l’habillement, chaussures et sacs, plastique, meubles ...

Le Canada est actuellement le seul pays du groupe des sept pays industriels les plus développés du monde (G7) à avoir conclu des accords commerciaux avec tous les autres membres du G7. Les entreprises canadiennes accordent une attention particulière à l’ouverture des marchés au Vietnam, notamment pour des produits agricoles tels que viande bovine, poulet, fruits de mer, fruits frais…

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

La beauté idyllique du village de Coi à Phú Tho Niché sous de grandioses pics calcaires, le village de Coi, district de Tân Son, province de Phú Tho, ressemble à une émeraude brute au sein de la nature sauvage. Un site incontournable pour les touristes!