17/03/2022 21:34
Il y a très peu de risque qu'une femme enceinte et atteinte du COVID-19 transmette la maladie à son bébé, en particulier quand elle est atteinte d'une forme légère, montre une vaste étude publiée mercredi 16 mars.
>>Premier bébé né en Espagne avec des anticorps du COVID-19
>>Coronavirus : le point sur la pandémie dans le monde
>>Plus de 18 millions de morts liées au COVID-19 dans le monde

Les résultats de l'étude montrent le lien le plus fort à ce jour sur la transmission mère-enfant.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Le taux de positivité au SARS-CoV-2 est faible chez les bébés nés d'une mère infectée" au coronavirus, résume ce travail publié dans le British Journal of Medicine.

Cette étude est importante car c'est l'une des premières de cette ampleur à se poser la question de la transmission du COVID par la grossesse. Il s'agit d'une méta-analyse, qui reprend et compile plusieurs centaines d'études pré-existantes, et permet donc a priori des conclusions fermes.

Selon celles-ci, il n'est pas impossible qu'une femme enceinte transmette la maladie à son bébé, mais c'est un phénomène rare. Quand la mère est positive au virus, environ 2% des bébés sont testés positifs dans les jours qui suivent la naissance.

APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

Nghê An, une région riche de spécialités culturelles et culinaires Les maisons sur pilotis se reflétant dans la rivière Giang, la culture locale et la riche cuisine des Thai attirent les touristes de passage dans la région montagneuse de l’ouest de la province de Nghê An.