16/03/2022 16:40
Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.
>>Près de 12,8 millions d'enfants infectés par le COVID-19 aux États-Unis
>>Coronavirus : le point sur la pandémie dans le monde
>>Les Philippines approuvent l'utilisation d'urgence du vaccin Sinovac COVID-19 pour les enfants

Des ouvriers vêtus de tenues de protection à Shanghai le 15 mars.
Photo : AFP/VNA/CVN

Près de 30 millions de Chinois confinés

Quelque 30 millions de Chinois confinés : confrontée à son pire regain épidémique depuis la première vague de 2020, la Chine multiplie les quarantaines sans parvenir à éradiquer la souche Omicron. La Chine a fait état mardi de 5.280 cas de COVID-19 au cours des dernières 24 heures, soit plus du double de la veille. Il s'agit de l'un des bilans quotidiens les plus élevés depuis février 2020 et la mise sous quarantaine de Wuhan (centre), la ville où le coronavirus a été dépisté pour la première fois.

Un ancien haut conseiller du gouvernement hongkongais a appelé mardi 15 mars la dirigeante de Hong Kong (Chine) à "démissionner dans la honte" en raison de la vague de coronavirus que connaît la ville. Carrie Lam a été critiquée pour son incapacité à inciter les personnes âgées à se faire vacciner, ainsi que pour son manque de clarté dans la communication autour des mesures à prendre pour endiguer le pic de cas que connaît actuellement la ville.

Condamnation de la Suisse par la CEDH

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a condamné mardi la Suisse pour "violation de la liberté de réunion" devant les mesures, jugées disproportionnées, d'interdiction des manifestations publiques adoptées en 2020 face à l'épidémie de COVID-19.

Dernières restrictions levées aux Pays-Bas

Le gouvernement néerlandais a annoncé mardi la levée de la plupart des dernières restrictions sanitaires à partir du 23 mars, dont l'obligation du port du masque dans les transports publics et les tests avant les événements.

France : bond des contaminations

Le nombre de contaminations au COVID-19 a bondi à plus de 116.000 cas en France, selon les données de Santé publique France publiées mardi, au lendemain de la levée de l'essentiel des restrictions sanitaires. Depuis lundi 14 mars, toute personne qui le désire peut accéder aux cinémas, théâtres, restaurants ... sans justifier d'un pass vaccinal et le masque est tombé dans les commerces, écoles et lieux de culture et de loisirs.


Le mari de Kamala Harris testé positif

Le "Second Gentleman" Doug Emhoff, mari de la vice-présidente des Etats-Unis Kamala Harris, a été testé positif au COVID-19, mais son épouse est pour l'instant négative, a annoncé mardi la Maison Blanche.

Pfizer demande aux États-Unis d'autoriser une 2e dose de rappel

Pfizer et BioNTech ont annoncé mardi 15 mars avoir demandé à l'agence américaine des médicaments d'autoriser une dose de rappel supplémentaire de leur vaccin contre le COVID-19 chez les personnes de 65 ans et plus. Cette demande est faite sur la base de données venant d'Israël et analysées au moment où le variant Omicron circulait à grande échelle, a indiqué l'alliance des compagnies américaine et allemande, dans un communiqué.

Plus de 6 millions de morts

La pandémie a fait officiellement au moins 6.041.660 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP lundi 14 mars à 11h00 GMT. Les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (966.380), devant le Brésil (655.585), l'Inde (515.877) et la Russie (361.344).

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au COVID-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui est officiellement établi.

AFP/VNA/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Nécessité d'une politique de visa plus ouverte pour attirer les touristes étrangers Le nombre de touristes internationaux au Vietnam reste encore limité. Les agences de gestion et de voyages estiment que la politique de visa du pays doit encore être plus ouverte.