02/06/2022 17:21
La pandémie de COVID-19 a ralenti les progrès vers l'accès universel à l'électricité et aux combustibles et technologies de cuisson propres, selon un rapport parrainé par l'ONU publié mercredi 1er juin.
>>ONU : un nouvel instrument de financement pour les ODD

Vue générale de la centrale électrique au charbon RWE à Niederaussem, en Allemagne, le 8 mai 2020.
Photo : AFP/VNA/CVN

Dans le monde, 733 millions de personnes n'ont pas accès à l'électricité, et 2,4 milliards cuisinent encore avec des combustibles nocifs pour la santé et l'environnement.

Ces conclusions sont tirées de l'édition 2022 de Tracking SDG 7 : The Energy Progress Report, qui suit les efforts déployés à l'échelle mondiale pour atteindre l'Objectif de développement durable (ODD 7) consistant à assurer à chacun un approvisionnement en énergie moderne et abordable d'ici à 2030.

L'étude a été effectuée par les entités et les partenaires de l'ONU connus sous le nom d'organismes gardiens de l'ODD 7, qui exhortent les gouvernements et les décideurs politiques à intensifier leurs actions.

Les impacts du COVID-19, tels que les blocages et les perturbations de la chaîne d'approvisionnement, ont affecté les progrès vers la réalisation de l'ODD 7.

Les pays les plus vulnérables ont été les plus durement touchés. En Asie et en Afrique, près de 90 millions de personnes qui avaient auparavant accès à l'électricité n'ont pas les moyens de payer leurs besoins énergétiques de base.

Les Africains restent les moins électrifiés au monde, avec 568 millions de personnes sans accès à l'électricité. Le pourcentage de personnes sans électricité en Afrique subsaharienne est passé de 71% en 2018 à 77% en 2020, tandis que dans la plupart des autres régions les chiffres ont diminué.

En outre, les progrès réalisés en matière d'accès aux combustibles et aux technologies de cuisson propres, notamment en Afrique subsaharienne, n'ont pas été suffisants pour suivre le rythme de la croissance démographique, selon ce rapport. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Préserver les métiers traditionnels des minorités ethniques

Hô Chi Minh-Ville introduit la culture locale dans ses activités touristiques Ces derniers temps, Hô Chi Minh-Ville a introduit la culture locale dans ses activités touristiques et considère cela comme l'une des stratégies pour promouvoir le tourisme de la ville. De nombreux districts et arrondissements lancent constamment de nouveaux produits pour stimuler le marché du tourisme de la ville.