Le Comité des droits de l’enfant fait ses recommandations au Vietnam

Le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales et l’UNICEF-Vietnam ont organisé, mardi 27 décembre à Hanoï, un colloque pour présenter les recommandations du Comité des droits de l’enfant de l’ONU (CRC) apportées aux 5e et 6e rapports nationaux du Vietnam.

>> La santé mentale des jeunes mise en péril par la crise sanitaire

>> La réponse d'urgence pour réduire l'impact du COVID-19

Colloque visant à présenter les recommandations du Comité des droits de l’enfant de l’ONU (CRC) apportées aux 5e et 6e rapports nationaux du Vietnam.
Photo : VNA/CVN

Les recommandations du CRC permettent d’évaluer l’efficacité des actions menées par le gouvernement vietnamien afin de défendre les droits de l’enfant, de perfectionner la législation et d’améliorer la pertinence des programmes de protection de l’enfant, a déclaré Lê Hông Loan, chargée du Programme de protection de l’enfant, de l’UNICEF - Vietnam.

Parmi les actions à adopter, il est nécessaire de compléter le cadre juridique, en amendant notamment le Code pénal et le Code d’instruction criminelle, pour se conformer pleinement à la Convention internationale des droits de l’enfant. Il faut mobiliser les ressources nécessaires et multiplier la communication sur la protection des droits de l’enfant, a-t-elle indiqué.

Le Comité des droits de l’enfant de l’ONU a publié sa liste de recommandations le 21 octobre dernier. Parmi ces recommandations, le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales en sélectionnera un certain nombre qui soit applicable dans les conditions du pays, et c’est le Premier ministre qui validera la liste définitive des recommandations acceptées par le Vietnam.

Le Comité des droits de l’enfant est composé de 18 experts indépendants chargés de surveiller la mise en œuvre de la Convention relative aux droits de l’enfant par ses États parties. Il surveille également l’application des Protocoles facultatifs se rapportant à la Convention, qui portent sur l’implication d’enfants dans les conflits armés, ainsi que sur la vente d’enfants, la prostitution des enfants et la pornographie mettant en scène des enfants.

VOV/VNA/CVN

back to top