Le chef de l'ONU exhorte le secteur maritime à accélérer la décarbonisation

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a appelé jeudi 29 septembre le secteur maritime à hâter son évolution vers la décarbonisation.

>> Canada : Trudeau promet la neutralité carbone d'ici 2050 en cas de victoire

>> "Zéro émission nette" pour l'aérien en 2050 : un chantier colossal

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, à New York, en août.
Photo : AFP/VNA/CVN

Sans action concertée, les émissions du transport maritime devraient augmenter de 250% d'ici 2050 par rapport aux niveaux de 2008, a-t-il prévenu dans un message à l'occasion de la Journée mondiale de la mer, observée cette année le 29 septembre.

Les gouvernements et les entreprises privées doivent travailler ensemble pour exploiter les technologies innovantes telles que la numérisation et l'automatisation, et favoriser une transition juste qui inclut les pays en développement et encourage les énergies renouvelables et les carburants alternatifs, a dit M. Guterres.

Les navires qui seront déployés au cours de cette décennie détermineront si le secteur du transport maritime parviendra à ne produire aucune émission nette de gaz à effet de serre d'ici 2050. Les navires plus intelligents et plus écologiques à émissions zéro doivent devenir le choix par défaut et être commercialement disponibles pour tous d'ici 2030, a-t-il ajouté.

"Alors que le transport maritime continue de relier l'humanité, il doit jouer un rôle essentiel dans la réalisation des Objectifs de développement durable et dans la construction d'un avenir équitable et prospère pour les êtres humains et la planète", a affirmé le secrétaire général de l'ONU, notant que le transport maritime représentait plus de 80% du commerce mondial.

Xinhua/VNA/CVN

back to top