COVID-19 : baisse de 18% des décès dans le monde en une semaine

Le nombre d'infections a diminué de 11% par rapport aux sept jours précédents et le nombre de décès de 18%, a indiqué ce mercredi 28 septembre l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

>> L'agence sanitaire de l'UE exhorte l'Europe à se préparer à une nouvelle vague de COVID-19

>> Le COVID-19 et une reprise inégale ont coûté trois ans de progrès en matière de développement

Vaccination contre le COVID-19 au Japon.
Photo : AFP/VNA/CVN

Plus de 3 millions de personnes dans le monde ont été infectées par le coronavirus la semaine dernière et environ 9.000 personnes sont décédées. Selon son bulletin hebdomadaire, "du 19 au 25 septembre, le nombre de nouveaux cas a diminué de 11% par rapport à la semaine précédente et le nombre de décès de 18%." Au cours de ces sept jours, 3.005.341 personnes ont été déclarées infectées et 8.901 décès ont été signalés à l'OMS.

Des baisses significatives ont été enregistrées en Afrique (moins 33%), dans le Pacifique occidental (moins 19%), dans les Amériques (moins 15%) et en Asie du Sud-Est (moins 11%). Les décès ont diminué de manière significative en Afrique (moins 34%), en Europe (moins 26%) et en Méditerranée orientale (moins 26%).

Selon l'OMS, le Japon a signalé le plus grand nombre d'infections en une semaine avec 535.502 cas. Ils sont suivis par les États-Unis (361.599), la Russie (353.826), la Chine (292.476) et l'Allemagne (249.144). Les États-Unis ont enregistré le plus grand nombre de décès en sept jours, soit 2.484. Viennent ensuite la Russie (712), le Japon (659), la Chine (497) et le Brésil (450), selon le bulletin d'information.

Au 28 septembre, l'OMS avait signalé 613.410.796 personnes infectées au coronavirus depuis le début de la pandémie et 6.518.749 décès.

TASS/VNA/CVN

back to top