15/05/2020 10:34
Le directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), le Brésilien Roberto Azevedo, a annoncé jeudi 14 mai sa démission fin août pour "raisons familiales" un an avant la fin de son mandat et en plein marasme économique dû à la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19).
>>L'Organe d'appel ne pourra plus traiter de nouveaux appels à partir du 11 décembre
>>Conclusion d'un accord sur le climat entre les pays membres du G20, sans les États-Unis

Roberto Azevedo lors d'une conférence de presse à Genève, le 10 décembre 2019.
Photo : AFP/VNA/CVN
À Genève, le directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), le Brésilien Roberto Azevedo, a expliqué aux chefs de délégation à l'OMC lors d'une visioconférence que son choix était une décision "personnelle" et "familiale", se disant convaincu qu'"elle sert au mieux les intérêts" de l'organisation. "Je ne nourris aucun projet politique", a-t-il assuré.

Le départ prématuré du Brésilien intervient au moment où l'économie mondiale enregistre son plus violent coup de frein depuis la grande dépression des années 1930. Le commerce international est frappé de plein fouet par la pandémie de nouveau coronavirus.

L'OMC traverse quant à elle depuis des mois une crise profonde, le tribunal réglant les litiges commerciaux entre ses membres ne pouvant plus compter sur son organe d'appel, bête noire de Washington.

Cette démission "tombe à un bien mauvais moment pour l'institution", estime ainsi Sébastien Jean, directeur du Centre d'études prospectives et d'informations internationales (CEPII).

"Le système commercial est profondément déstabilisé à la fois par les tensions préalables, notamment les critiques acerbes du président américain, les entorses multiples aux accords, la guerre commerciale US - Chine et la paralysie de l'organe d'appel, et par les mesures commerciales prises en réaction à la crise, notamment les restrictions aux exportations diverses et variées", explique-t-il.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.