28/07/2020 23:43
Le Cambodge renforcera le contrôle des vols entrants dans le pays, après la suspension temporaire des vols à destination de la Malaisie et de l'Indonésie à partir du 1er août, a rapporté le porte-parole du ministère cambodgien de la Santé, Or Vandine.

À Phnom Penh (Cambodge), le 10 avril.
Photo : AFP/VNA/CVN

Selon le le porte-parole du ministère cambodgien de la Santé, Or Vandine, la Malaisie et l'Indonésie sont des pays que la plupart des Cambodgiens choisissent comme sites de transit à leur retour au pays depuis les États-Unis, la France, les Philippines, l'Arabie saoudite, la Russie, l'Égypte et le Mali, ce qui entraîne une augmentation soudaine du nombre de cas de COVID-19 au Cambodge.

Ces deux derniers mois, le nombre d'arrivées à l'aéroport international de Phnom Penh était environ 1.000  personnes par jour, contre seulement 160 par jour en avril et mai. La suspension des vols depuis ces pays vise à réduire le risque d'infection au COVID-19 dans la communauté cambodgienne, a-t-il expliqué.

Le ministère cambodgien de la Santé a mis en garde contre la possibilité de propagation du COVID-19 dans la communauté alors que les gens multiplient les voyages en famille et les visites pendant les vacances d'août. Le Cambodge a détecté le 28 juillet au matin un nouveau cas de contamination au coronavirus, portant le nombre total à 226, dont 147 guéris.

VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Kiên Giang voit une augmentation des arrivées touristiques en juillet La province de Kiên Giang (Sud) a accueilli près d'un million de visiteurs en juillet, soit une augmentation de 75,3% par rapport au mois précédent.