L'attraction prometteuse des IDE au Vietnam

À l'occasion de son voyage en Europe du 5 au 11 septembre, le président de l’Assemblée nationale Vuong Dinh Huê a rencontré des représentants de grande groupes étrangers telles que Exxon Mobil, Infra Asia Invest et Infra Asia. Investir Siemens Energy AG, Orsted, Deme, Nokia…

>>Vinh Phuc : hausse exceptionnelle des IDE depuis janvier

>>Le Vietnam cherche à diversifier ses sources d’IDE

>>IDE : Hanoï attire plus de 840 millions d’USD en huit mois

Des représentants de grande groupes étrangers ont exprimé leur attention pour les investissements au Vietnam. Christian Bruch, PDG de Siemens Energy AG (Allemagne) a affirmé sa volonté de participer à des projets énergétiques au Vietnam, tout en précisant qu'il continuerait à rechercher des opportunités d'investissement dans ce domaine à l'avenir.

HSBC, dans un rapport récemment publié, a estimé que le Vietnam restait toujours une destination attrayante pour les investisseurs dans la région dans le futur.

Orsted Group (Danemark), qui gère 27 projets éoliens dans le monde, n’a pas caché son ambition de coopérer avec le groupe T&T pour rechercher et investir dans de ces projets au Vietnam.

Exxon Mobil (États-Unis) est déterminé à poursuivre le projet d’exploitation du gisement Ca voi xanh (Baleine bleue), avec un capital attendu de plusieurs dizaines de milliards de dollars. En outre, Exxon Mobil a prévu d'investir dans un autre projet d'énergie gazière des milliards de dollars à Hai Phong.

Infra Asia Investment (IAI) a investi dans des parcs industriels à Hai Phong et Quang Ninh, avec un capital d'investissement de 1,2 milliard de dollars. Selon Fabien De Jonge, membre du Conseil d'administration d'IAI, sa société a envisagé d'étendre ses activités d'investissement dans certains domaines des énergies renouvelables comme l'énergie éolienne, solaire...

Concernant les informations que l'épidémie de Covid-19 et les mesures de distanciation sociale peuvent obliger aux investisseurs étrangers de quitter le Vietnam, Alain Cany, président d'EuroCham a indiqué qu’il s'agissait seulement du transfert de commandes et d’une décision temporaire des entreprises. Aucune entreprise européenne quitte le Vietnam, a-t-il affirmé.

HSBC, dans un rapport récemment publié, a estimé que malgré les défis prévus, le Vietnam restait toujours une destination attrayante pour les investisseurs dans la région dans le futur. Selon HSBC, les conditions fondamentales solides du Vietnam aideront les investisseurs à compenser les fluctuations à court terme causées par le COVID-19.

Le fait que LG Display vient d’augmenter ses investissements supplémentaires de 1,4 milliard de dollars pour la production d'écrans OLED l'a prouvé. Auparavant, en février 2021, LG Display avait déjà versé davantage 750 millions de dollars au Vietnam.


VNA/CVN

back to top