29/08/2021 07:07
Les zones industrielles (ZI) de la province septentrionale de Ninh Binh, à environ 150 km de Hanoï, totalisent 1.472 ha. Leur sucès est tel qu’elles sont presque entièrement occupées.
>>Production high-tech pour l’essor des produits aquatiques à Ninh Binh
>>Ninh Binh entend séduire les investisseurs
>>Zones rurales : une nouvelle physionomie à Ninh Binh
>>Ninh Binh soutient toujours ses industries
>>Malgré la pandémie, le secteur agricole de Ninh Binh reste performant

Ninh Binh compte 118 projets en opération dans ses zones industrielles, dont 29 issus de l’investissement direct étranger. Ces projets se dotent d’un fonds inscrit total de plus de 63.000 milliards de dôngs.
 
La ZI de Gian Khâu, dans la province de Ninh Binh (Nord).

Les ZI de la province attirent pour l’essentiel des projets d’envergure importante, d’un investissement de plus de 500 milliards de dôngs chacun. Certaines entreprises jouent un rôle imminent dans la production industrielle de la province : l’usine de glaces CFG, Camera Mobile MCNex, automobile Thành Công ou encore ciment Vissai, entre autres.

En 2020, le Comité de gestion des zones industrielles (ZI) de la province de Ninh Binh a délivré la licence à six projets, d’un fonds total enregistré de plus de 1.000 milliards de dôngs. Les entreprises implantées dans les ZI de la province de Ninh Binh ont versé au budget provincial 11.000 milliards de dôngs. Elles ont notamment créé plus de 40.000 emplois.

S’orienter vers une économie verte

Ces derniers temps, les nouveaux investissements dans les ZI abandonnent les secteurs qui recrutent peu de main d’œuvre et se tournent dans l’application des hautes technologies et technologies propres tout en apportant de la haute valeur ajoutée.

Les ZI dans la province de Ninh Binh totalisent 1.472 ha, presque entièrement occupées. Certaines ZI le sont totalement : Gian Khâu, Khanh Phu, Tam Diêp 1 et Khanh Cu, notamment. La qualité des projets implantés dans les ZI de Ninh Binh répondent bien aux critères en termes de norme technologique, d’envergure de fonds et de faisabilité. Ces projets contribuent à aider la province à se transformer en économie verte.

Toutefois, la province de Ninh Binh attire peu d’entreprises à capital étranger en raison de ses conditions géographiques défavorables notamment en matière de transport et de communication comme la navigation fluviale. Ensuite, les entreprises rencontrent souvent des problèmes en matière de politiques et d’aménagement fonciers. Ainsi, la province de Ninh Binh a simplifié ses formalités en travaillant avec le secteur de la fiscalité, car il s’agit avant tout de questions liées au prix du foncier et aux exonérations fiscales qu’il est nécessaire de résoudre. Ces mesures faciliteront la forma-tion d’un meilleur cadre juridique pour les entreprises, notamment en offrant des conditions favorables à leurs activités.
 
Texte et photo : Thê Linh/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Le delta du fleuve Rouge et la région côtière du Nord-Est Le delta du fleuve Rouge et le littoral du Nord-Est comprennent la capitale Hanoï et dix provinces et villes que sont Vinh Phuc, Bac Ninh, Hai Duong, Hung Yên, Thai Binh, Hà Nam, Ninh Binh, Nam Dinh, Hai Phong et Quang Ninh, incluses dans la Région économique clé du Nord.