L’ambassadeur de Palestine Saadi Salama déclare sa flamme au Vietnam

Le livre Câu chuyên Viêt Nam cua tôi (Mon histoire du Vietnam) en version vietnamienne, écrit par l’ambassadeur de Palestine au Vietnam Saadi Salama pendant près de cinq ans, a été publié début 2023.

>> Phu Tho prête pour l’amical entre le Vietnam et la Palestine

>> Promouvoir les relations de solidarité et d’amitié entre le Vietnam et la Palestine

>> Le Vietnam appelle à soutenir la Palestine dans son indépendance

L’ambassadeur de Palestine au Vietnam Saadi Salama.
 Photo : VNA/CVN

S’adressant à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) en langue vietnamienne avec l’accent de Hanoï, l’ambassadeur Salama a déclaré qu’il était venu au Vietnam pour la première fois en tant que karma, puis est resté et s’est rapproché du pays également en raison d’une affinité prédestinée.

Lorsqu’il a reçu une bourse du Vietnam à l’âge de 19 ans, il a déclaré qu’il aspirait à voyager dans ce pays d’Asie du Sud-Est, non seulement pour étudier le vietnamien, mais aussi pour chercher une réponse que lui-même et de nombreux Palestiniens voulaient savoir sur la glorieuse histoire du Vietnam dans la construction et la défense nationales.

Alors qu’il faisait ses études à l’Université de Hanoï  (aujourd’hui l’Université nationale du Vietnam, Hanoï), son amour pour le Vietnam et son peuple s’est approfondi. Après avoir obtenu son diplôme, il a travaillé pour les organes de représentation de la Palestine au Vietnam, au Laos, au Yémen, au Ghana, entre autres.

Mais comme un karma, les jalons de sa vie ont été associés au Vietnam il y a des décennies. En 1982-1983, il a été secrétaire chargé de l’information au Bureau de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) au Vietnam. De 1989 à 1991, il a été vice-ambassadeur à l’ambassade de Palestine au Vietnam. Plus tard, il a été ambassadeur de Palestine au Vietnam depuis 2009 et chef du corps diplomatique palestinien au Vietnam depuis 2019.

Salama a affirmé qu’il considère toujours le Vietnam comme sa deuxième Patrie. Sa responsabilité n’est pas seulement de promouvoir l’amitié et la coopération entre le Vietnam et la Palestine, mais aussi de populariser le Vietnam en tant que nation à la culture millénaire et éprise de paix.

Son livre est un cadeau manifestant son sentiment pour le Vietnam, donnant aux Vietnamiens un aperçu du point de vue d’un étranger sur les changements du pays. Sa version anglaise devrait être publiée en mars. Son autre projet est de réécrire ce livre en langue arabe pour aider les Arabes à mieux comprendre le Vietnam.

Le diplomate avait également l’habitude de traduire le livre Diên Biên Phu - les cinq faits prodigieux  non précédents dans l’histoire guerrière de Mai Trong Tuân et plusieurs poèmes du Carnet de prison du Président Hô Chi Minh en langue arabe pour les présenter au peuple palestinien et aux pays arabes.

Impressionné par le processus d’intégration du Vietnam, il a exprimé sa ferme conviction que le Vietnam continuera à réussir sur sa propre voie.

Alors que 2023 marque le 35e anniversaire des relations diplomatiques entre la Palestine et le Vietnam, il a souhaité que davantage d’activités conjointes soient organisées pour favoriser la compréhension du Vietnam de la culture et du peuple palestiniens et vice versa, contribuant ainsi au développement des relations bilatérales.

Concluant la conversation, Salama a déclaré que la vie a changé et change avec beaucoup de choses qui ne sont plus les mêmes, mais une chose ne changera jamais, c’est-à-dire qu’une partie de son cœur a appartenu au Vietnam. 

VNA/CVN

back to top