L'Allemagne préparée à des sanctions énergétiques russes

L'Allemagne se prépare à des sanctions énergétiques imposées par la Russie, a annoncé jeudi 12 mai le ministre de l'Économie et de la Protection du climat, Robert Habeck, lors d'un discours devant le Bundestag, la Chambre basse du Parlement allemand.

>>Gazprom arrête de livrer du gaz à la Pologne et à la Bulgarie

>>Se sevrer du gaz russe pèserait lourdement sur l'économie européenne

Le système de gazoduc d'une usine à Allemagne.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Nous nous sommes préparés pour cette situation", a-t-il déclaré, notant que les marchés de l'énergie offraient des alternatives suffisantes et pouvaient compenser les pertes en gaz russe.

Mercredi 11 mai, Moscou a imposé des sanctions aux entreprises énergétiques européennes, Gazprom Germania et certaines de ses filiales n'étant plus approvisionnées en gaz par la Russie. Gazprom Germania est actuellement gérée par l'Agence fédérale des réseaux (BNetzA).

"Dans l'ensemble, les flux de gaz vers l'Allemagne sont pratiquement inchangés", a dit cette dernière. Cependant, le développement de situation sera suivi de près.

Le niveau de remplissage actuel des installations de stockage de gaz en Allemagne est légèrement supérieur à la moyenne des années précédentes.

La réduction des volumes de gaz transitant par l'Ukraine est actuellement compensée par une augmentation des importations en provenance notamment de Norvège et des Pays-Bas, selon le dernier point de situation quotidien de la BNetzA.

Xinhua/VNA/CVN