Sommet de la Francophonie
La vice-présidente Vo Thi Anh Xuân rencontre des dirigeants des pays

La vice-présidente de la République, Vo Thi Anh Xuân, a rencontré des dirigeants des pays et des organisations internationales lors du XVIIIe Sommet de la Francophonie tenu les 19 et 20 novembre en Tunisie.

>> Le Vietnam appelle la Francophonie à poursuivre les réformes

>> Clôture du XVIIIe Sommet de la Francophonie qui ouvre la connectivité pour la réforme

>> Pour une croissance partagée dans l’espace francophone

La vice-présidente de la République, Vo Thi Anh Xuân, et le président sénégalais, Macky Sall.
Photo : VNA/CVN

Lors de la rencontre avec le président sénégalais, Macky Sall, elle a réitéré la volonté du Vietnam d’approfondir le partenariat bilatéral. Les dirigeants ont convenu de créer un cadre juridique pour favoriser la coopération entre les deux pays et de se soutenir au sein des tribunes régionales.

Lors d’un échange avec le président suisse, Ignazio Cassis, Vo Thi Anh Xuân a proposé de diversifier les liens de coopération avec la Suisse, notamment dans la sécurité alimentaire et les ressources en eau, les énergies et la réponse au dérèglement climatique.

La vice-présidente Vo Thi Anh Xuân et le président suisse, Ignazio Cassis.
Photo : VNA/CVN

Recevant la vice-présidente vietnamienne, le président slovène Borut Pahor a affirmé son soutien à la proposition du Vietnam visant à ce que la Slovénie et l'Union européenne ratifient prochainement l'accord bilatéral de protection des investissements (EVIPA) afin de créer une force motrice pour la coopération en matière de commerce et d'investissement entre le Vietnam et l'UE.

Les deux parties ont affirmé que la coopération entre les deux pays avait encore beaucoup de potentiel de développement, notamment dans les domaines de la mécanique, de l'automatisation, de la transformation des aliments, des services de transport et des ports maritimes.

Les deux parties ont également échangé et donné des propositions spécifiques pour renforcer la coopération et le soutien mutuel dans d'importants mécanismes multilatéraux, contribuant au règlement des problèmes mondiaux communs. Elles ont affirmé son soutien au respect des principes fondamentaux de la Charte des Nations unies et du droit international, notamment les principes d'égalité souveraine entre les États, et le règlement des différends par des moyens pacifiques sur la base du droit international.

En marge du sommet, Vo Thi Anh Xuân a également eu des rencontres séparées avec les présidents français Emmanuel Macron, slovène Borut Pahor et gabonais Ali Bongo Ondimba, et les Premiers ministres tunisienne Najla Bouden, luxembourgeois Xavier Bettel, et canadien Justin Trudeau.

Elle a également été reçue par le gouverneur du Québec, François Legault, et la secrétaire générale de l’OIF, Louise Mushikiwabo.

Le XVIIIe Sommet de la Francophonie s’est clôturé dimanche après-midi, 20 novembre, en Tunisie. Les États membres ont adopté la Déclaration de Djerba, une Déclaration sur la langue française dans la diversité linguistique, une Résolution sur les mesures pour sortir de la crise et consolider la paix dans l’espace francophone et un Cadre stratégique sur la coopération francophone pour 2023-2030. Louise Mushikiwabo a été réélue secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) pour un deuxième mandat. Elle a annoncé la présidence française du XIXe sommet en 2024.

VNA/CVN

back to top