Kaboul
La Turquie annonce de premières discussions avec les talibans

Le président Recep Tayyip Erdogan a annoncé vendredi 27 août que la Turquie avait tenu de premières discussions avec les talibans à Kaboul, ajoutant qu'Ankara étudiait la proposition des nouveaux maîtres de l'Afghanistan de sécuriser l'aéroport de la capitale après le retrait américain.

>>Le bilan de l'attentat à l'aéroport de Kaboul monte à 85 morts et plus de 160 blessés
>>Attentat meurtrier de l'EI à l'aéroport de Kaboul

Le président turc Recep Tayyip Erdogan prend la parole à Ankara.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Nous avons tenu nos premières discussions avec les talibans, qui ont duré trois heures et demie, a déclaré M. Erdogan aux journalistes. Si c'est nécessaire, nous aurons l'occasion d'avoir de tels pourparlers à nouveau".

Il a précisé que les discussions s'étaient déroulées dans une section militarisée de l'aéroport de Kaboul où l'ambassade turque a été temporairement installée.

La Turquie avait envisagé d'aider à sécuriser et à gérer l'aéroport de la capitale afghane mais a commencé mercredi 25 août à retirer ses soldats d'Afghanistan, laissant entendre qu'elle abandonnait cet objectif.

M. Erdogan a expliqué que les talibans voulaient dorénavant contrôler la sécurité à l'aéroport tout en proposant à Ankara d'assurer sa logistique.

Mais il a souligné que le double attentat suicide qui a tué jeudi 26 août au moins 85 personnes dont 13 soldats américains devant l'aéroport alors que s'achèvent progressivement les évacuations a montré l'importance de connaître en détail la façon dont l'aéroport sera sécurisé.

"Ils disent : +nous allons assurer la sécurité, vous faites fonctionner (l'aéroport)+. Nous n'avons pris encore aucune décision sur cette question, a déclaré M. Erdogan. Nous prendrons une décision une fois le calme revenu".

APS/VNA/CVN

back to top