16/05/2020 21:24
La Gazette royale de Thaïlande a annoncé vendredi 15 mai que la Chine, la République de Corée, les Régions administratives spéciales de Hong Kong et de Macao (Chine) seraient retirées de sa liste des "zones affectées par une maladie dangereuse" à partir de samedi 16 mai.
Contrôle de la température corporelle à Bangkok.
Photo : AFP/VNA/CVN

La Gazette royale de Thaïlande a indiqué que la Chine, la République de Corée, les régions chinoises de Hong Kong et de Macao avaient fait preuve d'efficacité dans la prévention et le contrôle du coronavirus.

Ces quatre zones figuraient sur la liste établie pour la première fois en mars, lorsque la Thaïlande a commencé à intensifier ses efforts pour lutter contre l'épidémie de COVID-19.

Le ministre thaïlandais de la Santé publique, Anutin Charnvirakul, a déclaré début mai qu'il proposerait au gouvernement de retirer de la liste ces quatre zones à haut risque de COVID-19.

Cependant, le décret d'urgence étant toujours en vigueur jusqu'au 31 mai, les vols à destination de la Thaïlande sont toujours interdits.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Le Vietnam accueille 3,73 millions de touristes étrangers en cinq mois Le nombre total de touristes étrangers venus au Vietnam entre janvier et mai a régressé de 48,8% par rapport à la même période de 2019, a fait savoir l’Office général des statistiques du Vietnam (GSO).