La Thaïlande signale le premier cas de variant XAY.2

La Thaïlande a vu son premier cas confirmé du variant XAY.2 du COVID-19 mais les personnes proches du patient n'ont pas été infectées, a déclaré vendredi 6 janvier le Département des sciences médicales du ministère thaïlandais de la Santé.

>> La Thaïlande s’inquiète d’une nouvelle mutation Omicron découverte à Hong Kong (Chine)

>> La Thaïlande lancera une campagne d'injection de rappel pour les 12-17 ans

Vaccination contre le coronavirus à Bangkok, en Thaïlande.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

Le directeur général du service, le Dr Supakit Sirilak, a déclaré que le Département avait déjà partagé des informations sur le cas avec l'Initiative mondiale sur le partage des données sur la grippe aviaire (Gisaid).

XAY.2 est un hybride du variant AY.45 Delta et du variant BA.4/5 Omicron. Jusqu'à présent, 344 cas d'hybride ont été signalés dans le monde, a-t-il déclaré.

L'Organisation mondiale de la santé a déclaré qu'elle ne disposait pas encore de suffisamment de données sur la gravité de XBB.1.5, ou d'un tableau clinique sur son impact. Il a déclaré qu'il ne voyait aucune indication que sa gravité avait changé, mais que l'augmentation de la transmissibilité est toujours une préoccupation.

Supakit Sirilak a apaisé les inquiétudes concernant les arrivées chinoises entrantes, affirmant que 97% des nouveaux cas de COVID-19 en Chine appartenaient aux anciens variants BA.5.2 et BF.7 Omicron, qui ne se propagent pas plus rapidement que les variants de COVID trouvés en Thaïlande.

Pendant ce temps, le virologue Yong Poovorawan a déclaré que les nouvelles souches de COVID-19 provenant de visiteurs arrivant de pays occidentaux pourraient constituer une menace pour la santé plus élevée que les souches plus anciennes de touristes arrivant de Chine.

VNA/CVN

back to top