La Thaïlande franchit la barre des 10 millions de visiteurs en 2022

La Thaïlande a franchi samedi 10 décembre la barre des 10 millions de visiteurs depuis le début de l'année, signe que le tourisme, secteur clé pour le royaume, a largement repris même s'il reste encore loin de son niveau d'avant-pandémie de COVID-19.

>> La Thaïlande souhaite reprendre des tours touristiques avec le Vietnam

>> La Thaïlande veut attirer 20 millions de visiteurs étrangers l'année prochaine

Plage de Ko Samui, en Thaïlande.
Photo : AFP/VNA/CVN

À l'aéroport de Bangkok, danseurs et tambours traditionnels ont accueilli les passagers d'un vol de la compagnie Saudi Arabian Airlines qui, selon les autorités, a permis à la Thaïlande de franchir ce cap des 10 millions de visiteurs.

Des représentants de l'Autorité du tourisme ont remis des fleurs, des chèques-cadeaux et des billets pour un parc aquatique à un couple de Saoudiens, Hetham Almdlj et Njood Alkhuwaiter.

Le Premier ministre thaïlandais, Prayut Chan-O-Cha, a salué la résilience des entrepreneurs du secteur du tourisme et de l'hôtellerie du pays.

"Le ciel est ouvert", s'est-il félicité, dans un discours. "Nous aimerions renforcer la confiance dans le fait que la Thaïlande reste l'une des (principales) destinations touristiques des gens du monde entier", a-t-il ajouté.

Les passagers à l'arrivée ont dit qu'ils étaient ravis de découvrir les merveilles du royaume. "Première fois en Thaïlande, c'est un beau pays, des gens très beaux", a déclaré le touriste Ignatik Ilia.

La Thaïlande va donc accueillir un peu plus de dix millions de visiteurs cette année, un bond substantiel par rapport aux 427.000 touristes reçus en 2021, au plus fort des restrictions liées à la pandémie de coronavirus.

Mais en 2019, ils étaient près de 40 millions à avoir voyagé dans le royaume. Le recul du tourisme engendre un manque à gagner pour l'économie thaïlandaise, en difficulté, qui affiche un taux de croissance inférieur à ceux de ses voisins d'Asie du Sud-Est.

"Il y a encore beaucoup de place pour s'améliorer, principalement avec les touristes venant de l'Asie-Pacifique", a expliqué Marisa Sukosol.

La présidente de l'Association des hôtels thaïlandais (THA) espère notamment des signes d'ouverture de la Chine, dont la stricte politique du "zéro COVID" prive la Thaïlande d'environ dix millions de visiteurs par an - le nombre de Chinois à s'y être rendus en 2019, de loin la nationalité la plus représentée.

"Il n'y a pas d'autosatisfaction. Le monde reste instable, il faut rester prudent", a souligné Marisa Sukosol.

Les autorités prévoient 23 millions de visiteurs en 2023, ce qui devrait rapporter plus de 32 milliards d'euros à l'économie thaïlandaise, selon les chiffres du Conseil national de développement économique et social (NESDC).

AFP/VNA/CVN

back to top