21/12/2020 23:01
Le Vietnam tire son épingle du jeu malgré la pandémie de COVID-19 et signera en 2020 l’une des croissances économiques les plus élevées au monde. Cet exploit s’explique par l’efficacité et la rapidité du gouvernement à contenir l’épidémie sur son territoire et à relancer son appareil de production.
>>Soutien aux entreprises dans la période post-COVID-19
>>La reprise économique du Vietnam appréciée

Vue de Hô Chi Minh-Ville. Le Vietnam fait mieux que résister à la crise du COVID-19. Photo : VNA/CVN

Le Vietnam a fait mieux que résister à la crise du COVID-19. Avec une croissance qui devrait atteindre plus de 2% en 2020 - une des plus élevées au monde - le pays affiche une santé économique insolente, qui contraste avec les turbulences que doivent encore affronter de nombreuses grandes puissances.

Rapidité et souplesse

Pour parvenir à ce résultat, l’exécutif a choisi de réagir dès l’apparition du COVID-19 en décembre en Chine, par des actions ciblées, efficaces et sans concession.

Le Docteur Hoàng Van Cuong, membre de la Commission financière et budgétaire de l’Assemblée nationale explique : "Nous avons fait preuve d’une immense adaptabilité face à la situation. Quand les premiers cas ont été enregistrés au Vietnam, le gouvernement a immédiatement réagi en fermant les frontières du pays. Le confinement des foyers épidémiques et les mesures de distanciation sociale ont ensuite appliqués. Nous avons accepté de sacrifier nos intérêts économiques pour protéger la santé de la population".

Pays à risque qui partage plus de 1.000 km de frontières avec la Chine où est apparu le nouveau coronavirus, le Vietnam a réussi à contrôler l’épidémie très vite facilitant la reprise économique et minimisant ses impacts néfastes sur les entreprises.

Pham Dinh Toan, président du groupe Phu Thai, également vice-président du Conseil national de l’Association des entreprises vietnamiennes fait savoir : "Le fait que le gouvernement soit parvenu à contrôler l’épidémie a profité de manière significative aux entreprises. Si, à l’identique de plusieurs pays dans le monde, la COVID-19 avait perduré au Vietnam, les impacts sur les entreprises domestiques auraient été monumentaux".

Efficacité et détermination

Le Vietnam n’affichant une croissance que de 1,81% à la fin du premier semestre 2020, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a immédiatement décidé de mettre en place une série de mesures pour stimuler la croissance du pays durant le 2ème semestre. L’accent a alors été mis sur les exportations, l’investissement public et l’accroissement de la consommation intérieure.

Cette politique s’est révélée efficace. À la fin des 11 premiers mois de 2020, les principaux indicateurs économiques étaient positifs. Les dépenses pour l’investissement public ont doublé par rapport à 2019, soit un record depuis une décennie. Les exportations ont progressé de 5,3% en glissement annuel pour s’élever à 254,6 milliards d'USD et la consommation intérieure a augmenté de 8,5%.

Lors du discours prononcé, en octobre dernier, à l’occasion de la clôture du 13e plénum du Comité central du Parti communiste du Vietnam, le secrétaire général et président de la République, Nguyên Phu Trong, s’est déclaré réjoui des résultats obtenus : "Nous avons adopté une réponse forte et rapide à la crise sanitaire, ce qui nous a permis de maintenir la production et de préserver les emplois et les revenus des salariés. Nous avons également mis en place des plans d’aide pour sauver les entreprises durement impactées et garantir le bien-être de la population".

Le Vietnam a réussi à maîtriser la propagation du virus sur son territoire, à relancer son économie et à obtenir une croissance parmi les plus élevées au monde… il peut être fier de ce qu’il a accompli en 2020. 

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Vung Viêng, un paisible village de pêcheurs à Quang Ninh Les touristes pourront trouver un havre de paix au cœur de la baie de Bai Tu Long, province de Quang Ninh (Nord). Il s’agit du village flottant de pêcheurs de Vung Viêng, qui a conservé sa simplicité et sa tranquillité.