27/05/2022 19:17
La Russie a annoncé vendredi 27 mai viser 50 millions de tonnes de céréales exportées dans la saison à venir, en forte hausse par rapport à l'exercice en cours.
>>Crise ukrainienne : les prix alimentaires mondiaux atteignent un niveau jamais enregistré
>>Sécheresse : le dilemme des agriculteurs du Val de Loire

Un champ de blé à Karpenkovo, dans le Sud-Ouest de la Russie. 
Photo : AFP/VNA/CVN

"En cette saison (2021-2022) nous avons déjà exporté 37 millions de tonnes de céréales, dont 28,5 de blés et d'ici la fin de l'année agricole (le 30 juin, ndlr) nous visons 37 millions de tonnes de céréales exportées", a dit le ministre de l'Agriculture, Dmitri Patrouchev, lors d'un forum des exportateurs du secteur.

"Et la saison à venir (débutant le 1er juillet 2022) nous estimons notre potentiel d'exportation à 50 millions de tonnes", a-t-il ajouté. La Russie estime que la récolte 2022 sera de 130 millions de tonnes, contre 121,4 l'an passé.

La Russie et l'Ukraine sont des puissances agricoles de premier plan, leur blé, maïs et tournesols notamment alimentant le marché mondial. Le conflit entre deux pays et les sanctions de représailles ont mis à mal l'équilibre alimentaire mondial, laissant craindre une grave crise qui affectera tout particulièrement les pays les plus pauvres.

Le président russe Vladimir Poutine s'est dit prêt à aider à "surmonter la crise alimentaire", sous réserve d'une levée des sanctions contre Moscou.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Cù Lao Xanh, une perle verte entre le ciel et la mer Le district insulaire de Nhon Châu, aussi connu sous le nom de Cù Lao Xanh, possède non seulement une position stratégique sur le plan de la sécurité et de la défense de la souveraineté maritime et insulaire du pays, mais est également une destination touristique attrayante de la province de Binh Dinh (Centre).