La Russie célèbre la victoire de "Hanoï-Diên Biên Phu aérien" au musée

Dans l’espace très scientifiquement arrangé d'un musée en Russie, un coin du Vietnam présente des objets précieux, rappelant la bataille historique de "Hanoï-Diên Biên Phu aérien" il y a 50 ans et de nombreux événements dans le flux de coopération Vietnam - Russie.

>> Hanoï - Điên Biên Phu aérien, victoire de la volonté et de l’intelligence

>> Une exposition rappelle les souvenirs de la victoire “Hanoi-Diên Biên Phu aérien"

>> La victoire de "Diên Biên Phu aérien" traduit l’esprit indomptable des Vietnamiens

Yuri Knutov, directeur du Musée des forces de défense aérienne russe à Balashikha. 
Photo : NDEL/CVN

À environ une heure de route du centre de Moscou, en Russie, le Musée des forces de défense aérienne russe est situé au cœur de la ville de Balashikha, dans la province de Moscou. Pour le directeur du musée, Yuri Knutov, le 50e anniversaire de la victoire de "Hanoï-Diên Biên Phu aérien" est une occasion spéciale, non seulement pour le peuple vietnamien, mais aussi pour lui-même et le musée.

Le musée propose une exposition vivante. Environ 16.000 objets, dont 400 sont des équipements militaires et des vraies armes, reflètent les étapes de formation et de développement des forces de défense aérienne russe. Yuri Knutov est fier de la contribution des forces de défense aérienne soviétique d’hier à la victoire de la Seconde Guerre mondiale, ainsi que de la participation des troupes anti-aériennes aux conflits.

Il a parlé à plusieurs reprises de la guerre de résistance contre les États-Unis pour la défense nationale de l’Armée et du peuple vietnamiens, mais chaque fois qu’il aborde ce sujet, Yuri Knutov parle toujours avec un nouvel enthousiasme. Il n’a pas oublié de rappeler aux visiteurs de faire attention au complexe de missiles anti-aériens S-75 (que le Vietnam appelle souvent SAM-2) installés à l’entrée. C’est un grand symbole.

Des objets de grande valeur

Selon lui, en 1965, l’armée américaine s’est concentrée sur les frappes aériennes sur le Vietnam. L’Union soviétique a fourni au Vietnam le système S-75, ainsi que des chasseurs MiG-17 et MiG-21. Des experts soviétiques sont également venus aider l’armée vietnamienne à faire fonctionner le système. Yuri Knutov admire l’armée vietnamienne, qui a toujours travaillé dur, s’est rapidement habituée à l’équipement et a utilisé efficacement le système S-75, notamment lors de la bataille de Diên Biên Phu dans les airs à la fin de décembre 1972.

Yuri Knutov s’est arrêté dans un coin du deuxième étage, où il sait qu’il y a quelque chose que j’attends. Un drapeau de souvenir bleu marine est soigneusement suspendu sur la paroi de la vitrine, brodé des mots dorés "Armée populaire vietnamienne".

À côté du drapeau étaient imprimés les mots du Général Vo Nguyên Giap louant la victoire de "Hanoï-Diên Biên Phu aérien" menant à la signature de l’Accord de Paris. À côté du drapeau, est affiché le portrait du héros des forces armées populaires, Pham Tuân, avec un sourire éclatant, pilote du MiG-21 qui a abattu un avion B-52.

Le 18 décembre 1972, l’armée américaine a lancé l’opération "Linebacker II", considérée comme le test le plus puissant pour les armes, les techniques et les opérations de combat avancées de la Force de l’air des États-Unis. Yuri Knutov a souligné que la Force aérienne des États-Unis avait décidé d’anéantir Hanoï et Hai Phong. Mais après 12 jours et nuits, les impérialistes américains ont perdu la bataille. 81 avions ont été abattus, dont 34 B-52. La capacité de combat de l’armée vietnamienne avec le soutien du système de missiles anti-aériens soviétique a effrayé l’ennemi américain, a souligné Yuri Knutov.

La capacité de combat de l’armée vietnamienne avec le soutien du système de missiles anti-aériens a effrayé l’ennemi américain. 
Photo : VNA/CVN

L’aide précieuse de l’Union soviétique est enregistrée à travers des photos de ses experts militaires présents à l’endroit où se trouve le système de défense aérienne au Vietnam. L’espace du Vietnam est plus chaleureux avec l’image du Président Hô Chi Minh rencontrant et remerciant les experts soviétiques. Une lettre d’un cadet militaire y est également affichée avec les mots : "Veuillez m’envoyer au Vietnam. Je veux prendre les armes pour défendre l’indépendance et la liberté de la nation vietnamienne fraternelle".

Le colonel Trân Tiên Phuong, attaché de défense du Vietnam en Russie, a souligné que les vétérans, les généraux et officiers russes d’aujourd’hui se souviennent encore, admirent et sont fiers des exploits des troupes de défense aérienne vietnamiennes lors de la bataille de Diên Biên Phu aérien. La partie russe apprécie les souvenirs et les objets du Vietnam. La zone d’exposition sur l’Armée populaire du Vietnam attire toujours les visiteurs du musée, en particulier les étudiants.

La victoire de "Hanoï-Diên Biên Phu aérien" il y a 50 ans n’a cessé d’unir les deux peuples, le Vietnam et l’Union soviétique d’autrefois, la Fédération de Russie d’aujourd’hui. Le musée a organisé des projections de films, des échanges et des conversations pour rappeler une époque de combats héroïques des peuples des deux pays. Yuri Knutov a souhaité que les deux peuples vietnamiens et russes fassent des efforts pour préserver les événements sur l’amitié traditionnelle Vietnam - Russie.

NDEL/VNA/CVN

back to top