10/08/2020 23:27
La République de Corée a annoncé lundi 10 août que le pays avait déjà achevé les négociations avec le Vietnam pour exporter de la poudre de piment vers le pays d’Asie du Sud-Est.
>>Les exportations de bois et produits dérivés en hausse de 6% en sept mois
>>Exportation de fruits : de nouvelles opportunités sont attendues

La poudre de piment sud-coréen.
Photo : Net/CVN

Selon le ministère sud-coréen de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales, le processus de négociation avec le Vietnam sur les conditions d'exportation de cette épice a commencé à partir de 2008.

Actuellement, les exportations sud-coréennes de poudre de piment dépendent fortement du marché japonais. En 2019, le chiffre d’affaires à l’export de ce produit s'élevait à 91,5 millions d'USD, dont le Japon représentait 99,7%. Les autres marchés récepteurs sont Taiwan (Chine), Hong Kong (Chine), Singapour et la Russie.

Le Vietnam était le troisième marché d'exportation sud-coréen l'an dernier, après la Chine et les États-Unis. Le chiffre d'affaires total des expéditions sud-coréennes vers le Vietnam en 2019 a atteint 48 milliards d'USD, soit 0,9% de moins qu'en 2018.

En 2019, le Vietnam a importé des poires sud-coréennes d'une valeur de 16 millions d'USD, suivies des fraises avec 6,6 millions d'USD. Les raisins et les pommes sont également les produits agricoles sud-coréens les plus populaires sur le marché vietnamien.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.