10/08/2020 23:21
Le Vietnam a dépassé les Philippines et l'Indonésie pour devenir le deuxième pays le plus optimiste au monde, juste derrière l'Inde, selon le récent rapport de la société d'études de marché Nielsen.
>>Les consommateurs vietnamiens préfèrent le "made in Vietnam"
>>COVID-19 : changements de l’habitude des Vietnamiens

Dans un supermarché à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : VNA/CVN

Surpassant la première vague de COVID-19, au deuxième trimestre 2020, malgré une baisse de 9 points par rapport au trimestre précédent, le Vietnam est devenu le deuxième pays le plus optimiste au monde avec un indice de confiance des consommateurs de 117.

Malgré la baisse de confiance sur tous les marchés, l'Asie-Pacifique est une région clairement polaire avec des pays où la majorité de consommateurs  sont les plus optimistes et d’autres où ils sont très pessimistes. Ainsi alors que l'indice de confiance des consommateurs en Inde, au Vietnam, aux Philippines et en Indonésie est resté supérieur à 100, l'indice au Japon et en Corée du Sud était juste en dessous de 50, le plus bas au monde.

Malgré une baisse significative de 126 à 117 points, le Vietnam reste parmi les pays les plus optimistes au monde et dépasse les Philippines et l'Indonésie pour devenir le deuxième pays le plus optimiste au monde, derrière seulement l'Inde (123 points).

Une combinaison de facteurs que sont la détérioration des perspectives d'emploi, l'anxiété croissante concernant les finances personnelles à court terme et le manque de volonté de dépenser ont conduit à une forte baisse de la confiance des consommateurs vietnamiens ce trimestre. Les trois facteurs qui stimulent la confiance des consommateurs - perspectives d'emploi, finances personnelles et intentions de dépenses - connaissent une baisse significative.

Selon Louise Hawley, directrice générale de Nielsen Vietnam, "le COVID-19 s'est répandu dans le monde, l'isolement social, les fermetures d'entreprises et l'augmentation du chômage ont sapé la confiance des consommateurs et leur volonté de dépenser".

Le Vietnam a réussi à surmonter la première vague de COVID-19 qui est en phase de reprise ; cependant, en général, la confiance des consommateurs s’est affaiblie à mesure que les effets de la pandémie ont affecté la vie personnelle ainsi que les perspectives d’avenir de nombreuses personnes. 

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Une campagne de communication pour stimuler le tourisme Une campagne de communication sur le thème "Bonjour Hô Chi Minh-Ville" se déroulera d’octobre à fin janvier pour promouvoir l’image d’une Hô Chi Minh-Ville sûre et conviviale et stimuler la demande touristique intérieure.