Hai Phong
La pagode Tuong Long, un vestige historique et culturel millénaire

À Dô Son, un haut lieu touristique de la ville de Hai Phong, au Nord, se trouve un des plus vieux temples bouddhistes du Vietnam : la pagode Tuong Long. Véritable chef-d’œuvre de culture et d’architecture, sa visite s’impose.

>>Hai Phong, la ville où se rencontrent les cultures française et vietnamienne

La pagode Tuong Long, à Hai Phong (Nord).
Photo : Petrotimes/CVN

Comme le bouddhisme était la religion d’État au cours de la dynastie des Ly (1010-1225), des milliers de monuments bouddhistes ont été construits dans l’ensemble du pays dont les tours de Bao Thiên (capitale de Thang Long - ancien nom de Hanoï) et de Tuong Long sont les plus grandioses. Érigée sur le sommet d’une montagne culminant à 128 mètres d’altitude, Tuong Long est non seulement un lieu de culte, mais aussi un observatoire pour la défense de la souveraineté nationale.

Selon la légende, c’est en passant son séjour à Dô Son que le roi Ly Thanh Tông a rêvé d’un dragon d’or. Il a alors décidé de construire une tour-pagode et de l’appeler Tuong Long, littéralement "Bon dragon".

En se basant sur l’ancien fondement du vestige millénaire, les autorités locales ont érigé sa réplique sur un vaste terrain de 2.000 m². Inaugurée en 2017 après 10 ans de construction, la nouvelle tour est recouverte de briques en céramique du style de la dynastie des Ly. Les plaquettes de parement en forme de chrysanthèmes, de fleurs de lotus et de citronnier ont également été utilisées pour la décoration extérieure. À l’intérieur trône une statue d’Amitabha Bouddha assis sur un trône de lotus en pierre.

"Nous voulions rénover cet ouvrage culturel de nos ancêtres. La pagode conserve maintenant une statue en bronze qui date de la dynastie des Ly. Elle a été retirée de l’eau depuis l’étang. Sa valeur historique est énorme. Les briques du bâtiment sont couvertes d’inscriptions et sont de la même taille que celles de l’ancienne pagode Phât Tich", indique le bonze supérieur Thich Quang Tùng, président du Conseil d’administration de l'Église bouddhique de la ville de Hai Phong.

Aux côtés de la nouvelle tour se trouvent une maison abritant des stèles et la fouille archéologique qui a permis de découvrir des antiquités des années 1080 comme les tuiles et les statues en terre cuite.

"Cette tour-padoge rappelle aux Vietnamiens en général et aux habitants de Hai Phong en particulier, surtout les jeunes générations, le processus d’édification et de défense nationale de nos ancêtres. Le monument possède une valeur historique importante pour Dô Son", déclare Cao Van Be, directeur adjoint du centre de gestion du tourisme et du vestige de Dô Son.

Sur place, un arbre à vœux est installé au pied de la tour. Les visiteurs peuvent venir y accrocher des papiers avec l’objectif de voir se réaliser un vœu.

"Ma famille est venue plusieurs fois à Hai Phong, mais c’est la première fois que nous visitons ce vestige millénaire. J’ai appris que Tuong Long a été construite à la même époque que la tour-pagode Bao Ân à Hanoï", dit une touriste de Hanoï.

De nos jours, Tuong Long est devenue un haut lieu de culte des habitants de Hai Phong et des localités alentour. Depuis le haut de la tour, les visiteurs peuvent découvrir le panorama enchanteur de la mer de Dô Son. Le soir, le site est éclairé. Plus qu’un chef-d’œuvre de religion et d’architecture, Tuong Long est un véritable havre de paix et de sérénité.

VOV/VNA/CVN