Des solutions pour attirer davantage de touristes

Le Vietnam est actuellement considéré comme l’un des pays d’Asie du Sud-Est avec les politiques d’immigration les plus favorables après le COVID-19. Il recherche activement des solutions pour attirer davantage de touristes.

>>Le Vietnam accueille 954.600 touristes étrangers en sept mois

>>Tous les touristes bloqués à cause d’intempéries sur les îles ont été ramenés à terre

>>Transformation numérique, le sésame pour la relance du tourisme à Quang Nam

Des tourismes américains visitant le jardin zoologique et botanique de Sài Gon, à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : VNA/CVN

Le tourisme international peine à se redresser complètement, et le tourisme vietnamien ne fait pas exception, a déclaré jeudi 11 août à la presse la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang.

La reprise touristique est entravée par les évolutions complexes du COVID-19 avec de nouveaux variants plus contagieux, l’apparition de nouvelles épidémies aussi inquiétantes que la variole du singe, les restrictions en matière de déplacements dans nombre de pays dont certains grands marchés touristiques du Vietnam et l’essoufflement de la croissance mondiale, selon la diplomate.

"Nous croyons que pour promouvoir la reprise et le développement durable de l’industrie du tourisme, les autorités et les localités concernées devraient se concentrer sur la construction d’un environnement de tourisme vert, liant le développement du tourisme à la conservation, à la promotion des valeurs et de l’identité culturelle de la nation", a-t-elle déclaré.

Améliorer la qualité des produits et services

Il importe également d’améliorer la qualité des produits et services touristiques, des ressources humaines et des infrastructures touristiques, de renforcer et d’innover la communication et la promotion du tourisme du Vietnam dans le monde, en particulier en tirant parti des technologies modernes, comme ce qu’a indiqué le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, a-t-elle poursuivi.

Mettant en œuvre la direction du Premier ministre sur l’accélération de la reprise du tourisme et l’adaptation à la nouvelle situation, le ministère des Affaires étrangères s’est activement coordonné avec les ministères, les branches et les autorités locales pour discuter avec les partenaires internationaux afin de créer des conditions de déplacement favorables pour les citoyens étrangers et vietnamiens, a-t-elle fait savoir.

Les discussions portent par exemple sur la reconnaissance des passeports vaccinaux, la signature des pactes internationaux relatifs à l’entrée et à la sortie des ressortissants étrangers, a-t-elle précisé.

En réalité, le Vietnam est l’un des pays à rétablir la politique d’immigration la plus précoce au monde à partir du 15 mars 2022 avec la reprise de la délivrance des visas et de la politique d’exemption de visas avec les autres pays, a indiqué la porte-parole.

Le ministère des Affaires étrangères continuera de travailler en collaboration avec le ministère de la Sécurité publique et d’autres organes compétents pour formuler une politique d’immigration adaptée à la nouvelle situation et conforme aux réglementations en vigueur, a-t-elle encore indiqué.


VNA/CVN